« Manger du sable » pour des causes nobles

Photo de Marie-Ève Veillette
Par Marie-Ève Veillette
« Manger du sable » pour des causes nobles
(Photo : (Photo courtoisie))

NICOLET. La Nicolétaine Roxane Crépeau est de nature audacieuse, et elle en fait toute la démonstration en prenant part cette année au Trophée Rose des Sables en compagnie de son amie, Emmanuelle Brien. C’est d’ailleurs cette semaine que s’amorce leur périple dans le désert du Maroc, à bord d’un côte-à-côte…

« On est prête! », lance l’aventurière qui, il y a à peine un an, n’avait jamais embarqué sur un tel véhicule et ne connaissait rien à la mécanique, tout comme son acolyte. « On en a emprunté un, on est allée suivre un cours dans les Laurentides et on a appris la mécanique. On a aussi suivi des formations de pilotage et de manipulation de boussole. Ç’a été très prenant, mais ça valait le coup; ce sera une expérience fabuleuse »

Emmanuelle est la pilote et Roxane, sa copilote. C’est donc elle qui maniera la boussole. Un rôle capital, car c’est tout ce qu’elles auront comme outil pour se diriger dans le désert, outre leur roadbook… et un crayon!

Le défi qu’elles auront à relever n’en est pas un de vitesse. Les gagnantes (car ce sont seulement des femmes qui prennent part à la course) seront celles qui se seront rendues à l’arrivée avec le plus bas kilométrage et le moins de pénalités. Les concurrentes auront à franchir 5000 km en sept étapes, dont un marathon de 48 heures d’autonomie en plein désert. 168 équipages en provenance de cinq pays prendront le départ. Du nombre, 42 sont du Québec.

« C’est le trip d’une vie », laisse tomber Roxanne, emballée par ce qui l’attend même si, dit-elle, elles seront probablement confrontées à leurs pires peurs. « Il reste que ça se passe dans le désert et que l’étape du marathon nous place en mode survie. À ce moment, nous serons vraiment seules, avec notre tente et nos sacs de couchage! »

L’aventure commence le 11 octobre et se poursuit jusqu’au 23 octobre. Il s’agit de la 21e édition. Les gens peuvent suivre l’évolution des équipes en direct sur le site web du Trophée Roses des Sables.

« On est deux mamans de deux jeunes enfants chacune (5 et 7 ans, dans les deux cas). On partira trois semaines loin d’eux. On sait que les papas vont bien s’en occuper et qu’ils suivront la course en direct. Je suis certaine que les enfants auront hâte de revenir de l’école juste pour voir où on est rendue… et si on s’est perdue! »

Pour prendre part à ce grand défi sportif, les deux femmes ont dû amasser 25 000$. Une partie de cette somme sert à soutenir des causes affiliées à l’événement, dont la Fondation cancer du sein du Québec, le Club des petits déjeuners du Canada et Enfants du Désert.

« Là-bas, on fera des actions solidaires pour ces trois causes-là. Par exemple, une journée, toutes les participantes revêtiront un chandail rose et dresseront un gros ruban dans le désert pour démontrer notre soutien à la cause du cancer du sein. Une autre journée, chacune des équipes ira voir les enfants dans le besoin pour leur apporter 50 kg de matériel scolaire ou hygiénique. Nous, on leur apportera des brosses à dents. On fera aussi une action pour le Club des petits déjeuners du Canada en recueillant des dons. La remise officielle aura lieu à notre retour au pays. »

Roxane Crépeau demeure terre-à-terre par rapport à l’expérience qu’Emmanuelle et elle s’apprêtent à vivre : « On ne va pas là pour gagner mais pour soutenir les causes, pour avoir du fun… et avoir un peu de sable dans les yeux et entre les dents! », sourit-elle.

Au moment de publier cet article, les deux complices ont déjà rejoint les autres équipages. Pour suivre leur aventure, il suffit de rechercher l’équipe no 528, ou encore Les Audacieuses.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires