La Bécancourbe plaît aux adeptes

Photo de Marie-Ève Veillette
Par Marie-Ève Veillette
La Bécancourbe plaît aux adeptes
La nouvelle piste d'habiletés a été réalisée grâce à la participation financière du Fonds Aluminerie de Bécancour pour les collectivités durables, du gouvernement du Québec, de la MRC de Bécancour, de la Caisse Desjardins Godefroy, du Metro Plus Saint-Grégoire, des entreprises EnfouiBec et NicoBois, du député Donald Martel et de dons provenant d'une campagne de financement. (Photo : (Photo Marie-Eve Veillette))

BÉCANCOUR. Ouverte au public depuis le 7 juillet dernier, la Bécancourbe, c’est-à-dire la piste d’habiletés (pumptrack) nouvellement construite dans le secteur de Précieux-Sang, à Bécancour, compte déjà plusieurs adeptes. Elle attire même des visiteurs de l’extérieur du Centre-du-Québec !

« La première journée, un amateur d’une cinquantaine d’années demeurant à -Saint-Hubert était là pour l’essayer ! C’était un mordu qui fait du BMX partout au Québec et qui avait vu passer l’information sur Internet. Il ne voulait pas manquer ça ! », raconte Yvan Perreault, qui a piloté le dossier durant son mandat à la présidence du comité des loisirs de Précieux-Sang. « Par la suite, on a aussi croisé un parent de la Beauce avec ses quatre enfants et des gens de Trois-Rivières et de Cap-de-la-Madeleine, entre autres. »

La piste a été inaugurée officiellement le 15 août, le temps que la Ville termine l’aménagement paysager. Pour l’occasion, quelques athlètes en herbe s’y sont élancés, autant en trottinette qu’en vélo. « C’est vraiment bien ! Je l’aime ! », s’est exclamé Maxime Lefebvre-Perreault, 7 ans (« bientôt 8 ! »), qui dit venir faire quelques tours de piste presque chaque jour : « Je m’améliore. J’aime bien faire des jumps ! C’est super », ajoute celui qui s’adonne aussi à la trottinette dans les skateparks.

Elliott Perreault, 14 ans, a lui aussi été charmé par la Bécancourbe : « J’habite à Gatineau et je suis en visite chez ma grand-mère. Je l’ai essayée pour la première fois ce matin. Je vais revenir car je reste ici encore un peu. Je ne suis pas habitué à des pistes comme ça ! C’est cool parce que tu peux faire plein de jumps ! »

Laurie Pronovost, 12 ans, n’est pas non plus une habituée de ce genre d’installation, mais elle en a vite pris goût ! « Ça fait trois ou quatre fois que je l’essaye et c’est vraiment le fun ! Au début, c’est intimidant mais dès que tu te sens en confiance, tu ne veux plus arrêter ! Après quelque temps, on commence à faire des jumps et c’est encore plus le fun ! J’ai essayé le vélo et la trottinette, et j’aime mieux le vélo. C’est à découvrir ! ».

L’infrastructure est accessible gratuitement sept jours sur sept, jusqu’à la noirceur. Elle est conçue pour pouvoir accueillir des compétitions régionales de type « contre-la-montre » (chronométrées) si voulu. Ce genre d’événement est très impressionnant, souligne Yvan Perreault : « Les coureurs roulent vraiment vite ! Ils sautent même deux bosses à la fois ! ».

Pour le moment, il n’y a pas de compétition du genre prévue à l’horaire, mais cela viendra assurément avec le temps.

La Bécancourbe est un parcours en boucle fermée asphalté. Elle est constituée de plusieurs bosses et virages relevés. Elle s’adresse autant aux débutants qu’aux experts. En effet, il est possible d’emprunter différents trajets et d’ajuster sa vitesse selon son niveau d’habileté.

Le projet est issu du Forum citoyen 2019 et a fait l’objet d’une campagne de sociofinancement qui a mobilisé près d’une dizaine de partenaires.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires