Vue sur le Havre du Faubourg

Par superadmin

Depuis deuxsemaines, la population peut visiter les appartements modèles du Havre du Faubourg à Nicolet. Il s’agit du méga complexe domiciliaire destiné aux personnes autonomes de 55 ans et plus en construction sur la rue du Faubourg depuis le 15 septembre dernier.

Le 2 avril dernier, le Courrier Sud a eu l’occasion de voir l’envers du décor et l’évolution de l’ensemble du chantier en compagnie d’un des promoteurs du projet, Mario Beaumier. Tout au long de cette visite guidée, on pouvait voir bon nombre de travailleurs affairés. «Présentement, ils sont environ 85. En période de pointe, on est monté jusqu’à 150», a mentionné M. Beaumier, qui s’est lancé dans le projet en compagnie de Construction G. Therrien et Francis Picory.

 

Le projet comptera trois phases. C’est la première qui est en cours actuellement. Elle se subdivise en deux étapes. La première livrera 65 appartements le 1er juin. Dans un deuxième temps, 35 appartements supplémentaires s’ajouteront. Ils devraient être prêts en octobre, et peut-être même en août, estime Mario Beaumier. «La construction va bon train. On est en avance sur l’échéancier.»

 

La phase 2 du projet, qui comptera 55 appartements, devrait démarrer lorsque 85% à 90% des appartements de la phase 1 seront loués. M. Beaumier estime que selon la tendance, ce devrait être au début de 2014.

 

À l’heure actuelle, 70 appartements ont été réservés. Une équipe de quatre agentes aux ventes et à la promotion accueille les visiteurs désireux d’en savoir plus sur les services offerts et de visiter les deux appartements modèles. Il faut préciser que le Havre du Faubourg propose quatorze modèles d’appartements (3 1/2 et 4 1/2).

 

«On est vraiment content : les gens réservent avant même d’avoir vu le résultat final. Les architectes et ingénieurs nous ont dit qu’ils ne voyaient plus ça depuis 10 ans, à cause de divers scandales. Ici, la plupart des gens me connaissent. Ils me font confiance», se réjouit M. Beaumier, visiblement flatté.

 

Parmi les particularités de l’établissement, notons le vaste hall d’entrée, la salle à manger double, la partie «soins de santé et beauté», la piscine intérieure, les multiples salles de divertissements et salons, les deux ascenseurs, la chapelle, les galeries couvertes, de même que les larges corridors. Une attention particulière a été apportée à l’insonorisation et à la sécurité des lieux (alarme incendie, gicleurs, système de surveillance…).

Un projet de 23 millions $

Mario Beaumier a visité 48 maisons d’hébergement avant de décider du modèle que prendrait le Havre du Faubourg. «J’ai été à Mont-Laurier, Québec, Joliette, Shawinigan, Drummondville et ailleurs. Ça m’a inspiré. Ça fait quatre ans que je travaille sur le dossier. Ce qui me fait le plus plaisir, maintenant, c’est de voir des Nicolétains revenir. Ils sont contents d’avoir quelque chose de neuf et surtout, d’abordable pour les accueillir», dit-il avec une fierté évidente, ajoutant qu’à l’heure actuelle, environ 80% des locataires sont originaires de Nicolet ou y ont de la famille.

Rappelons que les promoteurs envisagent investir au total 23 millions $ dans les trois phases du Havre du Faubourg. Vingt-cinq employés seront embauchés. «C’est sans compter ceux qui s’occuperont de l’entretien paysager, du déneigement, du contrôle de la qualité et autres», précise Mario Beaumier.

Une visite libre aura lieu le 16 avril. Elle sera suivie d’une journée «Portes ouvertes» le week-end de la fête des Pères.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires