Vers une Route des clochers illuminés?

Photo de Sebastien Lacroix
Par Sebastien Lacroix
Vers une Route des clochers illuminés?
Yvon Beaulieu et Jean-Pierre Leduc sont derrière le projet de l'éclairage et de la sacristie.

PATRIMOINE. Les églises de Bécancour peuvent-elles apporter des retombées touristiques? C’est ce qu’espère le Regroupement pour un Parc récréotouristique de la Ville de Bécancour (RPR) qui lance l’idée d’une tournée des clochers illuminés dans les différents secteurs de la ville.

Un premier geste en ce sens a été posé à Sainte-Angèle-de-Laval, où un projet d’éclairage architectural de la façade et du clocher de l’église a été dévoilé, mardi. Grâce à une vingtaine d’appareils et de lumières de couleur, le tout s’illuminera dès la brunante pour attirer les regards.

Le projet mené depuis plus d’un an par le RPR, Patrimoine Bécancour et des groupes de bénévoles a été rendu possible grâce à plus de 160 heures de bénévolat et à la participation de Desjardins, qui a versé une somme de 5 000 $.

Une deuxième phase est aussi envisagée afin de poursuivre l’éclairage, ce qui nécessiterait un investissement de l’ordre de 3 500 $.  Il y a des choses à finir dans la tête du clocher, dans les vitraux de chaque côté, les demi-lunes au-dessus des portes, le pignon et la statue de l’église.

«Ce n’est pas encore à notre goût. On a un travail de finition à faire», souligne le président du RPR, Yvon Beaulieu qui estime qu’une vingtaine de lumières seront encore nécessaires.

En plus de l’éclairage, des milliers de dollars provenant de donateurs divers et le travail acharné d’une vingtaine de bénévoles ont permis de réaliser des rénovations majeures à la sacristie, soit la pose d’un nouveau plancher, des travaux de raccordement, un nouvel aménagement, de l’achat de matériel et un nettoyage en profondeur ont été complétés.

D’autres églises illuminées?

Plusieurs connaissent la Route des clochers, un circuit culturel et touristique de 150 kilomètres qui existe depuis de nombreuses années durant l’été. Ou encore la Tournée des clochers, une randonnée de vélos qui proposent différents parcours aux cyclistes pour passer devant différentes églises.

C’est un peu le principe que souhaite développer le RPR en lançant l’idée d’une Route des clochers illuminés dans les différents secteurs de Bécancour, en réalisant des travaux semblables à Bécancour, Gentilly, Saint-Grégoire, Sainte-Gertrude et Précieux-Sang.

«Le soir, notre patrimoine architectural religieux n’est pas du tout mis en valeur. Ce serait extra. Ça n’existe nulle part ailleurs», ajoute le président du Regroupement qui estime qu’avec du bénévolat, un investissement de l’ordre de 100 000$ serait suffisant pour réaliser les travaux dans les différents secteurs de Bécancour.

«Ce ne sont pas les conseils de Fabrique qui peuvent faire ça. Ils n’ont pas d’argent à mettre là-dessus. Tout ce qu’ils peuvent faire, c’est de nous donner l’autorisation, continue Yvon Beaulieu. Il faut que ce soit Patrimoine ou le ministère du Tourisme».

Le maire de Bécancour, Jean-Guy Dubois, a quant à lui souligner qu’à l’heure où l’avenir de nos églises est menacé, il faut user de créativité pour sauver nos monuments. «C’est le début d’un temps nouveau pour la conservation de notre patrimoine», a-t-il lancé.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires