Un seul Oscar pour «Arrival» de Denis Villeneuve

Par Joanie Mailhot
Un seul Oscar pour «Arrival» de Denis Villeneuve
L'ambiance était festive quand le film Arrival a remporté son Oscar.

HONNEUR. Dimanche soir, le film Arrival n’a remporté qu’un seul Oscar sur une possibilité de huit, soit celui du Meilleur montage sonore. Les statuettes du Meilleur réalisateur et du Meilleur film auront donc échappées à Denis Villeneuve et son équipe…malgré une confusion à la fin de la soirée qui aurait pu prendre une autre tournure et réserver une belle surprise au Québécois.

C’est le Montréalais Sylvain Bellemare qui a remporté l’Oscar du Meilleur montage sonore pour ce long métrage. «Salut Montréal», a-t-il lancé en français dans son discours de remerciement. Il a profité de l’occasion pour remercier «l’équipe du Québec» qui a travaillé sur le film. Les réactions n’ont pas tardé à fuser sur les réseaux sociaux pour féliciter le Québécois.

De son côté, Denis Villeneuve devait être plus qu’heureux, lui qui n’avait aucune attente en se rendant à la soirée des Oscars. Effectivement, le Gentillois avait avoué à La Presse Canadienne qu’il ne ressentait aucune pression de remporter une ou plusieurs statuettes parmi les huit catégories dans lesquelles figurait son film. Aux yeux du réalisateur, les artisans du film étaient déjà gagnants puisqu’ils ne se seraient jamais attendus à se rendre aussi loin avec un projet «casse-gueule» de la sorte, a indiqué celui qui était en nomination dans la catégorie Meilleur réalisateur, qui a été remportée par Damien Chazelle, réalisateur du film La La Land.

Pour les parents du réalisateur gentillois, l’émotion était à son comble. Lorsque Sylvain Bellemare est monté sur scène, le père de Denis Villeneuve a lancé: «Je n’en reviens pas!» Pour ce qui est de sa mère, elle était visiblement émue et s’est dite «tellement contente».

Avant que la cérémonie débute, Nicole et Jean Villeneuve assuraient que si leur garçon ne revenait pas avec une statuette, il sera quand même content des huit nominations obtenues pour son film Arrival, car il ne s’attendait pas à en avoir pour ce long métrage. «Pour lui, s’il y a quelque chose de plus, ce sera la cerise sur le sundae!», avaient-ils lancé.

Cela dit, avec une victoire en poche, la fête risque de gagner le cœur du Gentillois. «Il nous a dit que s’il gagnait, ça fêterait «pas mal»! Je ne pense pas qu’il a un gros plan de match, si ce n’est que de fêter avec son équipe. D’être rendu là, c’est déjà une fierté!», a lancé son père, Jean Villeneuve.

Désormais, le nom de Denis Villeneuve pourra être associé aux Oscars, ce qui amène son lot de fierté à Gentilly, village natal du cinéaste, où environ 250 personnes s’étaient réunies pour supporter leur cinéaste chouchou. Pendant la soirée, les spectateurs ont bien sûr pu suivre en direct la cérémonie des Oscars, qui était projetée sur écran géant, mais ils ont aussi eu droit à des présentations sur le réalisateur honoré. Par exemple, on a présenté sa biographie, sa filmographie et un survol de son parcours.

Le prix pour le Meilleur mixage sonore est allé au film Hacksaw Ridge, qui a aussi mis la main sur le Meilleur montage. La La Land a remporté le Meilleur décor et la Meilleure scénographie. La statuette du Meilleur scénario adapté a été remise à Moonlight, tout comme le titre du Meilleur film.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires