Un resto-pub bien accueilli à Nicolet

Photo de Sebastien Lacroix
Par Sebastien Lacroix
Un resto-pub bien accueilli à Nicolet
Chantale Lafond

COMMERCE. Ouvert depuis bientôt un mois, le Pub le Houblon est en train de faire sa place dans le cœur des Nicolétains qui sont de plus en plus nombreux à découvrir l’endroit.

«Nous avons eu une belle réponse jusqu’à maintenant», assure le gestionnaire du resto-pub, Mariosimone Vianni, qui s’est entouré des actionnaires Maxime Paré et Éric Morin, du chef cuisinier et actionnaires, Louis-Philippe Saint-Yves, ainsi que de 25 employés.

Grâce à un investissement de 200 000 $, ils ont su créer un nouveau lieu de rassemblement qui ne ressemble à aucun autre dans la région. Le béton, les poutres d’acier, une décoration composée de vieux outils composent le décor de style «industriel».

On y compte 90 places assises, dont 65 pour manger. Les cuisiniers travaillent dans un espace à aire ouverte, soit la nouvelle tendance dans la restauration. Pour ce qui est du menu, il se situe entre le Comfort food et la cuisine raffinée.

«On y retrouve autant des ailes de poulet, que des calmars, des nachos maisons, que du filet mignon ou du saumon sur la grille», indique le gestionnaire qui compte également des charcuteries maison et des fromages faits sur place. Nous avons voulu rapprocher la nourriture du monde en prenant des aliments qui proviennent du terroir de la région.»

Côté bar, quatorze bières en fût et de grosses bouteilles de marques québécoises, importées et de microbrasseries sont disponibles. D’autres sortes pourront s’ajouter. Le Pub compte deux lignes tournantes ainsi qu’un cellier à la vue des clients.

Des murets amovibles séparent d’ailleurs les deux sections pour qu’il soit possible de manger en famille, tout comme de transformer le tout en piste de danse.

Une scène est également aménagée avec les équipements nécessaires pour animer des soirées selon la préférence des gens.

À bras ouvert

Lors de l’ouverture officielle qui s’est tenue jeudi dernier, dans le cadre d’une soirée de réseautage de la Chambre de commerce et d’industrie du Cœur-du-Québec (CCICQ), plusieurs ont témoigné leur enthousiasme au projet.

«À Nicolet, nous avons décidé de miser sur le développement domiciliaire en nous disant que des commerces allaient venir bonifier l’offre de services, et c’en est un bon exemple», a mentionné la mairesse Geneviève Dubois.

L’un des propriétaires du local, Jean Doyon, a également souligné la qualité du projet qui s’est installé au cours de l’hiver. «On souhaite avoir d’autres phases d’expansion. Avec la qualité des projets que l’on a, c’est bon signe», a-t-il lancé.

La présidente de la CCICQ, Chantale Lafond a quant à elle salué cet investissement à Nicolet, en plus de souligner le dynamisme dont ont fait preuve les actionnaires. «Nous sommes chanceux d’avoir des entrepreneurs comme vous», a-t-elle déclaré.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires