Un invité de taille

Par superadmin

PERSÉVÉRANCE. David Dubois, ancien athlète professionnel de basketball (6 pieds 10 pouces), s’est adressé aux centaines d’élèves de l’école secondaire les Seigneuries pour témoigner, par son cheminement, que la persévérance sportive et scolaire vont de pair et peuvent mener loin.

David Dubois, aujourd’hui fondateur et propriétaire du premier magasin de référence pour les «pieds géants» au Québec, a débuté son parcours sportif à l’âge de 14 ans en formant avec ses amis une équipe de basketball à l’école secondaire de son village de Lanaudière. Deux ans plus tard, l’équipe de St-Gabriel-de-Brandon se place dans les ligues scolaires régionales et provinciales.

L’étudiant est alors remarqué par les équipes collégiales et monte rapidement dans les rangs élites du cégep AAA. Sport encore en émergence au Québec, il est ensuite recruté en 2001 par l’Université américaine du Maine qui lui offre une pleine bourse d’athlète-étudiant, le poussant à poursuivre des études universitaires alors qu’il ne pensait pas se rendre aussi loin. Il passera ensuite 4 ans à jouer dans la NCA en jumelant le sport haut et des études en administration des affaires, tout en s’adaptant à l’anglais et à s’intégrer dans une culture à la fois similaire et différente.

En graduant, David est ensuite engagé pour une ligue professionnelle en Allemagne et termine sa carrière dans la ligue semi-professionnelle nord-américaine en 2008. Après 15 ans de basketball élite, David Dubois avoue avoir trouvé difficile de quitter le sport après tant de sacrifices et de dédicacions.

« Je devais recommencer et trouver un nouveau sens à ce que je faisais. Grâce à mon bagage scolaire et à mon expérience, j’ai osé devenir entrepreneur et persévérer, ce qui comble aujourd’hui mon besoin de me surpasser chaque jour » affirme-t-il.

La Course des Seigneurs est un évènement annuel rassembleur permettant aux élèves et au personnel de l’école de se dépasser et de courir ensemble 2.4, 4 ou 6 km. « Je suis ici pour m’adresser à des jeunes qui me ressemble et qui auront aussi de belles et même de grandes opportunités dans leur futur. Il rappelle que pour réussir, que ce soit dans des performances sportives ou scolaires, il n’y a pas de secret. « Pour atteindre ses buts et réaliser tes projets, il faudra que tu travailles fort. Mais, réaliser que tu es capable, sera la plus belle des récompenses ».

Les élèves de l’école ont pu faire quelques joutes avec l’athlète et également braver la pluie en sa compagnie pour le 4 km.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires