Six personnes honorées à Nicolet

Par superadmin
Six personnes honorées à Nicolet

HOMMAGE. Vendredi soir se tenait la remise des Médailles de Mérite du Séminaire de Nicolet. L’événement, qui a souligné l’implication de 6 personnes, s’est déroulé au Musée des religions du monde.

Cette remise de médailles a pour but de rendre hommage à des anciens du Séminaire qui ont contribué de façon jugée exemplaire à l’avancement de la société, dans divers domaines. Un jury formé d’anciens élèves de différentes promotions procède à l’analyse des candidatures et au choix des méritants.

Cette année encore, l’activité revient et plusieurs mises en candidature ont été présentées au jury. Voici un court résumé du mérite de chacun des médaillés par catégorie :

1- MÉRITE ÉDUCATIF – L’ABBÉ JACQUES LALLIER, pour sa carrière remarquable de professeur au séminaire et son rôle éducatif en pastorale paroissiale.

2- MÉRITE PROFESSIONNEL – M. PIERRE LAVIGNE, Ph.D. en physique, pour sa carrière de chercheur en optique et de haut fonctionnaire scientifique.

3- MÉRITE RELIGIEUX – PÈRE RÉAL DOUCET, pour sa vie de missionnaire dans divers pays du monde, qui se poursuit encore d’ailleurs.

4- MÉRITE CULTUREL – M. JEAN-JACQUES PELLETIER, pour sa volumineuse production littéraire traitant surtout de l’exploitation et de la manipulation, couronnée de prix importants.

5- MÉRITE DÉVOUEMENT – L’ABBÉ GILLES ST-HILAIRE, pour sa fidélité constante envers l’institution, particulièrement en animation jeunesse et en gestion financière.

6- MÉRITE À TITRE POSTHUME – M. MARCEL PÉPIN, pour son travail fécond de journaliste, éditorialiste, commissaire et directeur de l’accès à l’information.

À propos du Séminaire de Nicolet

Rappelons que le conseil d’administration de la Corporation du Séminaire, présidée par Michel Héroux, gère encore certains biens, conserve une bibliothèque de plus de 70 000 volumes et détient depuis 1991 un certificat d’agrément de Bibliothèque et Archives nationales du Québec pour la gestion de près de 500 fonds d’archives privés et régionaux.

Rappelons également que le Séminaire de Nicolet, comme institution d’enseignement, a été fondé en 1803, devenant le troisième collège classique de la province, après Québec et Montréal et qu’il a admis à son cours classique 11 242 étudiants entre 1803 et 1969.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires