RER Hydro: un nouveau joueur entre en scène

Photo de Sebastien Lacroix
Par Sebastien Lacroix
RER Hydro: un nouveau joueur entre en scène
Une hydrolienne présentée en novembre dernier par RER Hydro.

ÉCONOMIE. L’espoir se ravive dans le projet d’une usine de fabrication d’hydroliennes à Bécancour.

Castlegate Capital Advisors LLC, une compagnie d’investissement provenant de la Californie, reprendrait les rênes du projet dans lequel RER Hydro détiendrait des intérêts minoritaires.

C’est ce qu’a confirmé le maire de Bécancour, Jean-Guy Dubois, qui entretient des contacts avec le PDG de RER Hydro, Imad Hamad.

Les financiers sollicitent d’ailleurs une rencontre avec le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles du Québec, Pierre Arcand, et des représentants d’Hydro-Québec, afin de leur présenter leur plan de relance.

«Tout tient au fait qu’Hydro-Québec achète une infime partie (1/40 000) de ce qui sera produit par la vitrine technologique de six hydroliennes, indique-t-il. Sinon, ils ne demandent pas une cenne au gouvernement».

Le maire de Bécancour applaudit ses démarches et espère que le projet créera les 300 emplois promis au départ. «Boeing est toujours dans le dossier et tant qu’une entreprise comme ça y croit, il y a quelque chose à espérer», clame-t-il.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires