Près de 46M$ soustraits aux criminels sur la Rive-Sud

Photo de Sebastien Lacroix
Par Sebastien Lacroix
Près de 46M$ soustraits aux criminels sur la Rive-Sud
Les policiers ont procédé à plusieurs perquisitions de cannabis.

CANNABIS. Si les libéraux commencent à ouvrir la porte à la légalisation du cannabis, la Sûreté du Québec aura éradiqué près de 31 000 plants sur la Rive-Sud au cours de la dernière saison des récoltes.

Le bilan le plus impressionnant a été réalisé dans Nicolet-Yamaska, où les policiers ont mis la main sur pas moins de 29 000 plants. Il s’agit de 30% de la récolte qui avait été réalisée dans toute la région Mauricie-Centre-du-Québec, d’avril à octobre 2015, où 100 000 plants avaient été saisis.

Toujours dans Nicolet-Yamaska, l’intensification des efforts menés durant toute l’année, du 1er avril 2015 au 31 mars 2016, a permis d’éradiquer 66 450 plants, en plus d’une trentaine de kilos prêts à la revente et l’arrestation de 18 suspects.

La récolte a été un peu plus modeste dans la MRC de Bécancour, cet automne, où les policiers ont visité neuf sites dans le cadre des opérations planifiées. Celles-ci ont permis d’enrayer un total de 1 650 plants.

La Sûreté du Québec évalue la valeur marchande des plants saisis au cours de la période forte des perquisitions extérieures à environ 43,5M$ pour les 29 000 plants dans Nicolet-Yamaska, et plus de 2,4M$ pour les 1650 dans la MRC de Bécancour.

Ce calcul tient comptent que le profit dont les producteurs tireraient de chacun des plants serait évalué à près de 1500 $ sur le marché noir.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires