Plus de policiers sur les routes

Photo de Audrey Leblanc
Par Audrey Leblanc
Plus de policiers sur les routes
-

SÉCURITÉ ROUTIÈRE. Il y aura bientôt plus d’agents de la Sûreté du Québec (SQ) sur les routes. Une réorganisation administrative dans des postes de la région permettra de libérer du temps à plusieurs agents pour que ceux-ci puissent sillonner davantage les routes.

Un projet-pilote a été mis sur pied pour tester la nouvelle structure. Dans la région, les postes de Louiseville, Saint-Boniface, Bécancour, Nicolet, Sainte-Anne-de-la-Pérade et Autoroutier de la Mauricie (secteur Cap-de-la-Madeleine) regrouperont certaines tâches administratives. C’est le poste de Louiseville qui sera désigné comme poste principal.

La SQ affirme que cette réorganisation n’engendra pas de fermetures de postes ni de mises à pied. «Le but, c’est de libérer les effectifs en relocalisant certaines tâches à un seul endroit. En ayant une meilleure utilisation des ressources, les policiers vont pouvoir accomplir leur mission première, la patrouille», explique le lieutenant Jason Allard, porte-parole de la SQ.

Par exemple, les activités de sensibilisation lors de la rentrée scolaire pourraient être organisées à un poste et appliquées dans les autres. Ceci éviterait de déployer des énergies dans chacun des postes pour la réalisation de ces activités.

La nouvelle structure se déploiera à partir du mois de novembre. Un capitaine sera nommé. Il veillera au fonctionnement de l’ensemble des postes concernés. Pour le moment, il est impossible de savoir combien de patrouilleurs il y aura en plus sur les routes.

«Après quelques mois, on sera en mesure de voir combien d’heures seront libérées pour que les policiers puissent faire de la patrouille», indique le lieutenant Allard.  

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires