PDZA: deux consultations dans Nicolet-Yamaska

Par superadmin
PDZA: deux consultations dans Nicolet-Yamaska
(Photo : TC Media – Archives)

AGRICULTURE. L’ensemble des producteurs agricoles et des citoyens du territoire de la MRC de Nicolet-Yamaska est convié à participer à deux consultations publiques dans le cadre de la phase diagnostic du Plan de développement de la zone agricole (PDZA).

L’objectif est de partager différents avis concernant des enjeux du milieu agricole, tels que la main-d’oeuvre, la mise en marché de proximité, la relève agricole, la cohabitation en zone agricole et bien plus.

Il sera aussi possible de prendre connaissance de l’état d’avancement du projet et juger des éléments de diagnostic présentés.

Ces deux consultations auront lieu le 22 février, de 18h30 à 20h30, au Centre Noé-Tourigny, à Sainte-Eulalie, et le 23 février, de 18h30 à 20h30, au Théâtre Belcourt, à Baie-du-Febvre. L’objectif de ces rencontres est de connaître les besoins bien réels du milieu agricole. Ces derniers permettront de planifier, au printemps prochain, des actions qui feront une grande différence et qui répondront à des enjeux importants.

 Comme le mentionne monsieur Mario Proulx, président du Syndicat de l’UPA de Nicolet et membre du comité directeur du PDZA «les producteurs savent mieux que quiconque ce dont a besoin le milieu agricole». Par conséquent, les commentaires influenceront le reste de la démarche du PDZA.

Rappelons que le PDZA est un projet collectif issu de la volonté des élus municipaux. Il vise essentiellement à mettre en valeur la zone agricole tout en favorisant le développement durable des activités agricoles et agroalimentaires.

Les orientations de développement et les actions proposées au plan seront mises en oeuvre au cours des années suivantes, soit à partir de 2018. Marc Descôteaux, préfet de la MRC de Nicolet-Yamaska, indique pour sa part qu’il est maintenant temps de se doter d’une vision commune se voulant novatrice et dynamique de l’avenir de l’agriculture sur le territoire. Nous vous y attendons donc en grand nombre!

Ce projet a pu être réalisé en vertu de l’entente Canada-Québec Cultivons l’avenir 2.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires