Manque criant de familles d’accueil dans Nicolet-Yamaska

Par superadmin
Manque criant de familles d’accueil dans Nicolet-Yamaska
Famille.

L’année dernière, le Centre jeunesse de Nicolet-Yamaska a reçu 86 signalements concernant des adolescents entre 13 et 18 ans. Parmi les trois raisons les plus récurrentes, notons les abus sexuels, les abus physiques et les troubles de comportements.

Dans plusieurs cas, les situations vécues par ces jeunes ont entraîné leur transfert vers d’autres foyers, soit des familles d’accueil. Or, actuellement, la Rive-Sud compose avec un grand manque de milieux qui peuvent accueillir ces adolescents. «Déjà que ces situations sont très difficiles à vivre pour ces jeunes, il n’est pas souhaitable d’être contraint à leur faire quitter leur milieu social et les envoyer sur la Rive-Nord», note Claire Rigali, intervenante au secteur ressource. «Développer un meilleur réseau de familles d’accueil, c’est permettre au jeune de continuer à fréquenter son école, ses activités, ses amis et sa famille. C’est lui laisser des repères malgré les tumultes et le rassurer», ajoute-t-elle.

À la recherche de familles d’accueil

C’est pourquoi le Centre jeunesse de Nicolet-Yamaska veut recruter des familles qui veulent accueillir ces jeunes en difficulté. «L’enfant a besoin de compter sur une famille qui, pour un certain temps, saura en prendre soin, l’écouter, le soutenir, le sécuriser et l’aimer», a pour sa part souligné Renaud Blanchette, aussi intervenant au secteur ressource. De son côté, le Centre Jeunesse s’engage à donner de la formation, à soutenir et à conseiller les familles d’accueil par le biais d’un intervenant. Des rencontres avec l’intervenant et l’enfant sont aussi prévues afin de trouver des moyens concrets d’aider le jeune confié. De plus, une rétribution financière non imposable fixée par le ministère de la Santé et des services sociaux est offerte pour couvrir les frais de chaque enfant. Plusieurs situations peuvent mener un enfant à être placé dans une famille d’accueil. Parfois, ce sont les parents qui reconnaissent qu’ils sont incapables de répondre aux besoins de leur enfant et qui acceptent qu’il soit confié à une famille d’accueil. Dans d’autres cas, un intervenant social peut recommander au tribunal que l’enfant soit retiré de son milieu familial. Pour connaître l’ensemble des conditions à respecter pour devenir famille d’accueil ou pour avoir plus d’information : www.cjmcq.qc.ca ou 1 866 873 3281.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires