«L’une des plus belles salles au Québec»

Photo de Sebastien Lacroix
Par Sebastien Lacroix
«L’une des plus belles salles au Québec»

Nicolas Béliveau-Beaubien

NICOLET. Près de 200 personnalités de la Rive-Sud ont été conviées au centre des congrès, jeudi soir, pour l’inauguration en grande pompe du centre des congrès de l’Hôtel Montfort.

Il offre une grande salle de 5500 pieds carrés pouvant recevoir jusqu’à 400 personnes en banquet et qui peut se diviser en quatre. Un grand hall d’entrée, ainsi que de magnifiques lustres, arches et colonnes donnent tout un cachet à cet endroit qui deviendra sans doute l’un des plus convoités de la région.

«Je crois que ça va être l’une des plus belles salles qu’il y a au Québec, a lancé l’un des promoteurs, Denis Beaubien, en marge du cocktail dînatoire. On a travaillé fort pour que ça donne quelque chose d’extraordinaire».

Celui qui a été entrepreneur durant une quarantaine d’années a suivi les travaux de près pour s’assurer que le résultat soit conforme à ses attentes. «Toutes les arches, c’est en plâtre et faites sur mesure par la compagnie Cornichi, raconte-t-il. Ce sont eux qui font les plus beaux hôtels. Ce sont les mêmes qui ont fait la chapelle de l’Hôtel Montfort.»

Initialement évalués à 3,9 millions $, les travaux de construction du centre des congrès (2,5M$) et du pavillon de 32 chambres (2M$) auront coûté 600 000 $ de plus que prévu. «On s’attend toujours à des dépassements de coût, parce qu’il y a des imprévus et qu’on veut faire les choses un peu plus en grand», a mentionné la directrice générale, Nancy Lemire.

Dans les prochaines semaines, une partie du stationnement doit être asphalté. Le printemps prochain, lorsque ce sera assez compacté, d’autres travaux seront exécutés pour offrir 200 espaces de stationnement.

Une cour intérieure, avec une fontaine, des bancs, des statues et un aménagement paysager, a également été ajoutée à l’arrière de l’Hôtel Montfort, du nouveau du pavillon et du centre des congrès.

Déjà un succès

Le centre des congrès est déjà ouvert depuis la mi-août et plusieurs événements s’y sont tenus avant l’inauguration officielle, dont des mariages, des congrès et des rencontres corporatives.

Dès l’annonce de la construction, plusieurs planificateurs d’événements ont démontré de l’intérêt et certains ont même effectué des réservations.

Le pavillon de chambres, construit juste à côté, est lui aussi très en demande. Mis en opération pour le début des vacances de la construction, il affiche régulièrement complet. «Il y a un marché pour ça, surtout durant les fins de semaine», souligne la directrice générale.

Pour toute la région

Le propriétaire espère que le centre des congrès ait des retombées à Nicolet, mais à Bécancour et Trois-Rivières, qui sont à proximité.

«Nous avons juste 80 quelques chambres. On ne peut pas fournir. Il faut envoyer notre monde ailleurs, explique Denis Beaubien. Ce sont tous les gens de la région qui vont en profiter, autant le Godefroy que les autres aux alentours. C’est très important pour nous.»

Suivez Sébastien Lacroix sur Twitter: @Sebas_Lacroix

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires