Loisirs Gentilly cède la gestion de ses plateaux à la Ville de Bécancour

Par Joanie Mailhot
Loisirs Gentilly cède la gestion de ses plateaux à la Ville de Bécancour
(Photo : Archives)

LOISIRS. Alors que Loisirs Gentilly gérait de manière autonome ses plateaux sportifs, culturels et de services, voilà qu’une résolution a été adoptée lors de la dernière séance du conseil municipal de Bécancour pour que la gestion soit désormais assurée par la Ville.

Les plateaux concernés sont le terrain de baseball, les terrains de tennis et de soccer, ainsi que la salle Lise-Blanchette. La gestion de la piscine est donc exclue et continuera d’être assumée par les Loisirs. Quant à la gestion et aux réservations de la salle Yvon-Guimond, elles relevaient déjà de la Ville de Bécancour depuis quelques années.

Ce changement fait suite à une demande exprimée par le comité des Loisirs de Gentilly, qui souhaite plutôt s’orienter vers l’organisation d’activités au lieu de s’occuper de la gestion et de l’entretien des plateaux.

«Les membres du comité nous ont bien dit qu’ils étaient intéressés à s’impliquer et à organiser des choses, mais qu’ils souhaitaient davantage réaliser des activités que d’assurer la gestion», soutient Émilie Hogue, directrice du Service à la communauté de la Ville de Bécancour.

Elle souligne que les plateaux appartiennent toujours aux Loisirs, mais que tout ce qui a trait à la gestion, l’entretien et les réservations relèvera, dès janvier, de la Ville de Bécancour.

«Avoir autant de plateaux à s’occuper, pour des bénévoles, ça demande beaucoup de temps, affirme Mme Hogue. C’est parfois difficile pour eux d’assurer toutes les responsabilités que ça implique, qu’on pense seulement à l’entretien ou à la mise aux normes.»

Pour la Ville de Bécancour, il était essentiel d’être à l’écoute de ses bénévoles et ainsi prendre le relais. Il faut dire que pour la Municipalité, cet ajout ne représente pas une surcharge de travail, car depuis 2011, elle assurait déjà la gestion de l’ensemble des plateaux des autres secteurs, sauf Sainte-Gertrude.

Émilie Hogue mentionne que le changement de mains pour la gestion ne devrait pas affecter les citoyens. «On souhaite que les gens ne voient pas de différence avec avant. Dans les autres secteurs, les citoyens ne s’en aperçoivent pas. C’est vraiment dans la gestion courante. Nous, on veut que ce soit plus facilitant pour tout le monde. Au fond, pour les plateaux de loisirs, la Ville devient un guichet unique.»

Elle a également confirmé que les Loisirs entendent présenter leur programmation régulière l’an prochain.

Pour ce qui est de l’argent amassé dans le cadre du Carnaval de Gentilly, la directrice du Service à la communauté de la Ville de Bécancour assure qu’il sera toujours versé à Loisirs Gentilly, mais que les sommes seront simplement utilisées différemment.

«Par exemple, au lieu que les sous servent à l’entretien de la pelouse, l’achat ou la réparation d’équipements, ils pourraient être redistribués d’une autre manière, comme dans l’organisation d’activités diverses ou de fêtes familiales», suggère Émilie Hogue.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires