Les tablettes tactiles entrent à l’école Marquis

Par superadmin

La Commission scolaire de la Riveraine a fait l’acquisition ce printemps de tablettes tactiles pour neuf élèves dysphasiques d’une classe de langage de l’école primaire Marquis à Saint-Célestin.

Depuis mars dernier, ces enfants âgés de sept et neuf ans utilisent quotidiennement leur nouvel outil en classe. Enseignante titulaire du groupe dans lequel se déroule le projet, Julie Lemay a la responsabilité de mettre en place des stratégies d’apprentissage liées à l’utilisation de la tablette tactile par les élèves atteints de dysphasie, un trouble qui affecte l’expression et la compréhension du langage.

Certaines caractéristiques de la tablette en font un outil pédagogique particulièrement intéressant dans le présent contexte. En plus de contenir des applications conçues spécifiquement pour les enfants qui ont des difficultés langagières, il est doté d’une interface attrayante et conviviale. L’utilisation de l’écran tactile fait appel aux aptitudes kinesthésiques des élèves et le format pratique de l’appareil facilite la manipulation par les enfants.

Dans l’enseignement aux élèves dysphasiques, les pictogrammes sont fréquemment utilisés afin de faciliter l’association entre les images et les sons. Par exemple, avec leur tablette, les élèves ont notamment l’occasion de créer leur propre répertoire de mots en choisissant une image, en écrivant la syllabe qui se trouve à l’intérieur du mot et en enregistrant le son avec leur propre voix. En situation d’écriture ou de lecture, l’élève peut se servir de cet outil qui le rejoint sur les plans visuel, auditif et kinesthésique.

La tablette est utilisée dans différentes matières scolaires. Sa durée d’utilisation varie entre quinze minutes et deux heures par jour, en fonction des activités d’apprentissage et de façon variable entre les élèves. Après seulement quelques semaines d’utilisation quotidienne de cet outil en classe, le niveau de motivation relativement aux tâches à accomplir a été évalué à la hausse. Les élèves sont heureux d’avoir l’occasion de manipuler la populaire tablette tactile et ils découvrent qu’elle peut les aider dans leurs apprentissages.

Soulignons que dans ce projet, l’enseignante Julie Lemay travaille en collaboration avec Josiane Deshaies, conseillère pédagogique pour le réseau de développement des compétences par l’intégration des technologies de l’information et de la communication à la Commission scolaire de la Riveraine; Dominique Tourigny, coordonnatrice aux Services éducatifs; ainsi que Patrick Leblanc, directeur de l’école.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires