Les prévisions de MétéoMédia pour l’hiver

Par superadmin
Les prévisions de MétéoMédia pour l’hiver

APERCU. L’hiver est à nos portes. Afin de nous préparer à affronter la nouvelle saison, les météorologues de MétéoMédia dévoilent l’Aperçu de l’hiver annuel, ainsi que les prévisions des mois de décembre, janvier et février. En résumé, les Québécois devraient garder une «petite laine» supplémentaire sous la main puisque les températures seront sous les normales pour la majorité de la province.

«Les Québécois sont invités à préparer manteaux, tuques et foulards chauds alors que les conditions hivernales s’annoncent sous les normales pour une grande partie de la province, selon Marie-Josée Grégoire, chef météorologue à MétéoMédia. De plus, les régions de l’Estrie vers l’est de la province devraient également s’armer d’une pelle alors que l’on prévoit des précipitations plus élevées que la normale saisonnière.»

Alors que le pays a fait face à des conditions difficiles l’hiver dernier, plusieurs se demandent à quoi s’attendre cette année. Des signes d’un El Niño faible en développement dans l’océan Pacifique indiquent des températures sous les normales pour le Québec, l’Ontario et l’est des Prairies, alors que la Colombie-Britannique devrait connaître des températures près ou au-dessus des normales. Par contre, les températures froides ne devraient être ni aussi persistantes ni aussi glaciales que l’hiver dernier.

«Des Rocheuses aux provinces de l’Atlantique, il pourrait y avoir de longues périodes où la météo ressemblera à celle de l’hiver dernier, mais cela ne signifie pas que l’hiver sera une copie conforme, explique Chris Scott, chef météorologue à MétéoMédia. Le mois de décembre sera une véritable montagne russe avec des épisodes d’air froid associés à des périodes de températures plus douces. Notre équipe de prévisions s’attend à ce que nous ressentions vraiment l’hiver pendant les mois de janvier et février, alors que nous connaîtrons des périodes plus fréquentes de très grands froids.»

La trajectoire de tempête devrait se situer sur la vallée de l’Ohio, le nord-est des États-Unis et les provinces de l’Atlantique et pourrait avoir un impact important sur le sud de l’Ontario et du Québec. La trajectoire plus précise de chaque tempête déterminera si le nord-est des États-Unis ou le sud du Canada recevra le plus de neige cet hiver. De leur côté, la côte sud de la Colombie-Britannique et l’extrême sud de l’Alberta devraient recevoir des précipitations sous les normales.

Une grande partie du Canada a déjà connu des coups de froid, mais l’hiver n’est pas encore totalement installé au pays. Pour les deux prochaines semaines, la tendance connue depuis le début de l’automne se poursuit avec de grandes variations de températures. Nous connaîtrons même du temps typique du mois de janvier pour plusieurs régions au sud du Canada. D’ici la fin de la semaine, un vent nordet affectera le Québec amenant de la neige et de grandes quantités de pluie pour les Maritimes.

Les météorologues de MétéoMédia constatent que tous les événements El Niño ne naissent pas de la même manière. L’indication observée est faible, ce qui signifie qu’elle n’est pas encore classifiée comme étant un El Niño. Si un El Niño modéré à fort peut indiquer un hiver plus doux à travers le pays, un signal faible est souvent associé à des températures plus froides.

Ontario et Québec

La majeure partie de l’Ontario et du Québec devrait connaître des températures sous les normales cet hiver. Les secteurs sud des deux provinces devraient se trouver sur le bord d’une trajectoire active de tempête affectant le nord-est des États-Unis. Si les prévisions pour la plupart des régions indiquent des précipitations près des normales, on note un potentiel de neige plus élevé que la normale si la trajectoire de tempête se déplace plus au nord.

Source: MétéoMédia

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires