Les personnalités de l’année sur la Rive-Sud

Par superadmin
Les personnalités de l’année sur la Rive-Sud

PALMARÈS. Plusieurs personnes se sont démarquées au cours de la dernière année, et ce, pour plusieurs raisons.

Hugo Houle

La Rive-Sud était derrière le cycliste, Hugo Houle, de Sainte-Perpétue, qui a réalisé un de ses objectifs de carrière en se rendant aux jeux olympiques. À Rio de Janeiro, il a participé aux épreuves de cyclisme sur route où il a réalisé la meilleure performance de sa vie en termes de puissance développée (400 watts). S’il ne se mettait pas de pression pour ces jeux, lui qui y allait pour prendre de l’expérience, il compte maintenant mettre tout en œuvre pour être prêt pour les Jeux de 2020 et de 2024, où il sera à son apogée en tant que cycliste.

William Lacerte-Lafrance

En seulement quatre mois, William Lacerte-Lafrance a changé ses habitudes de vie du tout au tout. Au mois de mars dernier, le Nicolétain faisait osciller la balance à 300 livres. Après plusieurs sacrifices et un entraînement intensif, il a perdu 40% de son poids en quelques semaines et il s’entraîne maintenant pour le IRONMAN du Mont-Tremblant. Après avoir vu une photo de lui-même, il s’est repris en main, devenant végétarien et s’inscrivant au centre de conditionnement physique Top Gym, où il s’est mis à suer à grosses goûtes à raison de quatre à cinq fois par semaine, du début avril à la fin juin. William Lacerte-Lafrance s’entraîne maintenant six jours par semaine et il rêve d’un jour participer au Championnat du monde de Hawaï.

Pierre-Alexandre Thompson

Depuis sa tendre enfance, Alice a l’impression de vivre dans un corps qui n’est pas le sien. C’est en pleine adolescence, à 16 ans, qu’elle décide de s’assumer complètement et devenir celui qu’elle est vraiment, Pierre-Alexandre (P-A).

Aujourd’hui âgé de 17 ans, Pierre-Alexandre complète son secondaire à son rythme. Pour ce qui est de la démarche de changement de sexe, il y a de nombreuses étapes à franchir dans un tel processus de transformation. Chose certaine, P-A assume complètement qui il est.

Michel Beaudoin

Parti de Gentilly en avril dernier, Michel Beaudoin a entrepris de faire le tour du Canada en vélo en faisant la boucle par le Nord pour revenir par le Sud. Il s’est d’abord rendu dans les Maritimes avant de revenir par Fermont et remonter vers Chibougamau pour passer par le Nord de l’Ontario et se diriger vers Winnipeg, Saskatoon, Edmonton et traverser les Rocheuses pour descendre vers Vancouver. Une fois là-bas, il a subi un bête accident dans la baignoire qui l’a contraint au repos forcé pendant quelques semaines. Il a ensuite rattrapé le temps perdu par train, avant de revenir chez lui en septembre. Des cyclistes l’attendaient d’ailleurs à l’aréna Roland-Rheault pour faire le dernier bout en sa compagnie.

Jean-Noël Duval

La fin des classes avait une saveur particulière pour Jean-Noël Duval, qui aura transporté deux générations d’élèves de Baie-du-Febvre au cours de cinq décennies. Pendant plus de 40 ans, il a reconduit les jeunes du Bas de la Baie et de la rue Principale, laissant les enfants du primaire à l’école Paradis, avant de continuer sa route vers le Collège Notre-Dame-de-l’Assomption (CNDA), puis l’école secondaire Jean-Nicolet. En tout, il aura franchi environ 1,1 million de kilomètres depuis ses débuts, en septembre 1975, et ce, sans jamais avoir eu d’accident, ni commis d’infraction au Code de la sécurité routière. Il avait en effet conservé un dossier de conducteur complètement vierge au moment de se retirer, à l’âge vénérable de 82 ans.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires