Les espaces de la Société acadienne Port-Royal se refont une beauté

Par Joanie Mailhot
Les espaces de la Société acadienne Port-Royal se refont une beauté
D'importants travaux sont en cours dans l'ancien couvent de Saint-Grégoire

DÉVELOPPEMENT. Depuis l’an passé, la Société acadienne Port-Royal (SAPR) réalise d’importants réaménagements dans ses espaces. Dans les derniers jours, la phase 2 a débuté avec des travaux de rénovation et d’aménagement au rez-de-chaussée du couvent.

L’objectif est de favoriser un espace d’accueil plus convivial et aéré pour les visiteurs, notamment pour les groupes. «À la fin des travaux, l’entrée comprendra un hall, un vestiaire, un comptoir d’accueil et un coin boutique. Ce sera un espace plus professionnel et quand des groupes viendront nous visiter, nous serons plus en mesure de bien les recevoir», note Élizabeth Coutu, directrice générale de la SAPR.

De plus, l’une des pièces maîtresses de cette 2e phase est l’aménagement d’un Centre de documentation en généalogie acadienne, le premier du genre au Québec. Normalement, il devrait être fonctionnel au début du mois de mai.

Pour ce faire, un important chantier est en cours au vieux couvent de Saint-Grégoire. «L’escalier qui était présent quand on entrait par la façade du couvent est maintenant disparu. On a fait aussi de la démolition au niveau des plafonds et des planchers. Disons que ce sont des travaux de structure», résume la directrice générale de la SAPR.

D’ailleurs, la Ville de Bécancour, propriétaire du couvent, profite de l’occasion pour rendre le bâtiment plus conforme à certains égards. «Notre projet va permettre de bonifier l’ensemble du bâtiment», estime Mme Coutu.

Le rez-de-chaussée (SAPR) et le 2e étage (bureaux de Culture Centre-du-Québec) seront dorénavant vraiment indépendants et insonorisés.

Côté budget, cette phase 2 est évaluée à près de 260 000$, dont une somme de 200 000$ provient de la Ville de Bécancour. Une portion de 25 000$ a été octroyée par la Fondation Alcoa, alors que plus de  8 000$ ont été versés via le Fonds du développement du territoire de la MRC de Bécancour.

Rappelons que l’actuel plan de développement de la Société s’échelonne de 2015 à 2020.

Nouvelles expositions

Le corridor transversal du rez-de-chaussée sera rénové afin de pouvoir accueillir des expositions communautaires temporaires. Un système d’éclairage sera installé pour permettre de bien mettre en lumière les œuvres qui seront exposées.

Tous les changements offriront également la chance de renouveler l’exposition de la Congrégation des Soeurs de l’Assomption de la Sainte Vierge (SASV). «On va refaire une salle de classe du début du 20e siècle. Ça fera tout un changement!»

D’autre part, la salle d’animation sera aussi bonifiée, pour le plus grand plaisir des visiteurs.

La directrice générale souhaite que tous les travaux soient complétés d’ici la fin du printemps, juste à temps pour la saison touristique. Les travaux à l’intérieur du couvent devraient être terminés pour la fin avril. «Prochainement, on vise aussi l’amélioration de la signalisation dédiée aux visiteurs circulant sur les 4 étages du bâtiment», souligne Élizabeth Coutu.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires