L’entreprise Rotec International se tourne vers l’avenir

Par superadmin

En plus d’agrandir ses installations de 7 300 pieds carrés, l’entreprise Rotec International de Baie-du-Febvre, qui se spécialise dans la fabrication de lits ajustables électriques, vient d’acquérir un équipement d’une rare performance: un TruLaser Tube 7000 de la marque allemande Trumpf.

«Depuis la fondation de Rotec en 1985, jamais la demande n’a cessé de croître. Plus ça va, plus nous devons augmenter notre productivité pour y pallier. Nous avons tout d’abord acquis sept robots soudeurs et depuis peu, nous avons acheté cet appareil à découper au laser 3D», explique Robert Jutras. « Au Canada, il en existe seulement deux, une à Baie-du-Febvre et l’autre à Vancouver.»

Être compétitif au Québec

Selon son fils, Dominic, cette acquisition permettra à l’entreprise familiale de 67 employés d’être très compétitive sur le marché mondial. « La différence qui nous distingue des autres, c’est que nous allons à contre-courant. Ces temps-ci, on voit beaucoup d’industries s’en aller à l’étranger ou rapatrier leur équipement ailleurs qu’au Québec. Chez Rotec, nous avons décidé d’investir dans l’achat de technologies à la fine pointe pour être capables de concurrencer avec le marché asiatique et de demeurer bien ancrés au Québec», note-t-il. «Et la seule façon de le faire, c’est d’automatiser nos processus.»

Un appareil automatisé et performant

Plus précisément, l’appareil fait de façon automatique ce que les employés de Rotec devaient faire manuellement auparavant: il perce, découpe et rend les raccordements ainsi que les soudures plus faciles à réaliser. De plus, il charge et décharge les tubes et profilés (NDLR: Produit métallurgique de section constante) automatiquement et rapidement. «Ce qui réduit énormément le temps d’exécution», note M. Jutras. De plus, certaines étapes, qui devaient être faites en sous-traitance, peuvent maintenant être accomplies directement chez Rotec.

Pour le moment, il est impossible pour l’entreprise de dévoiler les montants investis pour faire cette acquisition et pour réaliser l’agrandissement, car des ententes de confidentialité ont été signées avec certains ministères qui ont octroyé des subventions. Le tout devrait cependant être rendu public à la fin du mois de mai.

Emplois et nouveau produit

Quoi qu’il en soit, il n’en reste pas moins que ces innovations créeront plusieurs emplois de qualité: des postes d’ingénieur mécanique, de technicien mécanique et de journaliers seront disponibles.

De plus, un nouveau produit exclusif pourra être fabriqué prochainement, soit un lit fait pour les personnes obèses à profil très bas, soit à huit pouces du sol. « Ceux existants permettent de supporter une charge de 500 livres et sont souvent un peu trop haut pour les besoins de la clientèle ciblée. Notre nouveau lit, qui est en instance de brevet, a la capacité de supporter 1100 livres», souligne Dominic, qui affirme avoir récemment établit un bon contact avec un vendeur national américain au salon «MedTrade» de Las Vegas pour la vente de ce produit.

Notons qu’à ce jour, Rotec vend ses produits au Canada et aux États-Unis. L’entreprise dessert autant le marché résidentiel que le domaine hospitalier. À ce titre, Rotec est l’une des deux compagnies accréditées pour vendre ses lits ajustables électriques dans les hôpitaux québécois, l’autre étant une manufacture américaine.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires