Le Musée des Abénakis remporte le Prix canadien du Tourisme Culturel Autochtone

Par Joanie Mailhot
Le Musée des Abénakis remporte le Prix canadien du Tourisme Culturel Autochtone

HONNEUR. L’équipe du Musée des Abénakis s’est vue remettre le tout premier prix canadien du Tourisme Culturel Autochtone lors de la soirée des Grands Prix du tourisme canadien, qui s’est tenu le 26 novembre à Ottawa.

La directrice de l’institution muséale s’est dite surprise du résultat. «On a été très surpris; ç’a été très vite mais on est fiers et super contents. C’est un prix d’équipe, mais surtout un prix de communauté. Mais un honneur comme celui-là, c’est stimulant pour notre équipe», a souligné Michelle Bélanger.

Ce prix a récompensé le Musée des Abénakis qui, depuis 50 ans, s’engage à satisfaire sa clientèle par le biais de produits authentiques et par une offre culturelle novatrice, qui stimule l’activité économique du secteur touristique et qui met de l’avant le rayonnement de la culture autochtone sous toutes ses formes.

«Le jury nous a fait savoir que le fait qu’on stimule l’emploi et qu’on offre une place privilégiée aux autochtones ont joué en notre faveur. L’innovation de notre offre culturelle et touristique semble aussi avoir été un élément qui a retenu l’attention, soutient la directrice. Cette reconnaissance confirme que notre musée, le pionnier des musées autochtones au Québec, a vu juste en s’éloignant des sentiers battus et en renouvelant continuellement son offre culturelle.»

Selon Mme Bélanger, cet honneur arrive à point puisque 2015 soulignera le 50e anniversaire du Musée des Abénakis d’Odanak. «C’est une belle façon de débuter les festivités!», lance-t-elle.

Notons que c’est la première fois que l’Association Touristique Autochtone du Canada (ATAC) s’associe à l’Association de l’industrie touristique du Canada (AITC) pour présenter un prix visant à reconnaitre l’excellence en tourisme autochtone.

Le musée d’Odanak était en lice avec le site d’interprétation de la culture Micmac de Gespeg et l’Hôtel-Musée des Premières Nations de Wendake.

Retombées

Michelle Bélanger considère que ce prix reconnaît désormais le Musée des Abénakis comme étant une destination canadienne incontournable. «C’est certain qu’on espère des retombées économiques. Ce prestigieux prix nous permettra de faire parler du Musée à la grandeur du Canada», laisse tomber la directrice, précisant du même coup que son institution en est maintenant à son 9e prix en quatre ans.

Suivez Joanie Mailhot sur Twitter: @Jo_Mailhot

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires