Le hockey senior est de retour à Saint-Pierre-les-Becquets

Photo de Sebastien Lacroix
Par Sebastien Lacroix
Le hockey senior est de retour à Saint-Pierre-les-Becquets
Dominic Beaudoin

HOCKEY. Après plusieurs années sans hockey senior, les partisans de Saint-Pierre-les-Becquets et des environs pourront compter sur une équipe, cette saison au sein de la ligue régionale de hockey (LRH).

Saint-Pierre-les-Becquets n’avaient plus d’équipe depuis la disparition de L’Express, il y a plusieurs années. L’équipe évoluait dans la ligue Promutuel qui comptait des équipes à Lévis, Montmagny, Saint-Georges-de-Beauce, etc.

Il y a d’ailleurs un fort engouement pour le retour du hockey senior, estime Yves Dumoulin, l’un des principaux artisans du club avec Sébastien Lemay, Yvon Crochetière, Dominic Beaudoin et Patrick Soumis.

«Je ne suis pas inquiet pour le bassin de partisans. Ils attendent ça depuis très longtemps. Depuis que nous avons annoncé le retour d’une équipe, les gens sont très enthousiastes. Ils ne parlent que de ça», lance Yves Dumoulin.

L’équipe de Saint-Pierre-les-Becquets portera le nom de Gentilly Ford, soit le commanditaire majeur de l’équipe. D’autres partenaires se sont greffés au projet, dont GO Sport St-BO, HM Métal et BMR Fortierville.

D’ici quelques jours, l’organisation dévoilera les couleurs de l’équipe ainsi que leur formation en vue de la prochaine saison. Déjà, une vingtaine de joueurs ont été invités au camp d’entraînement de l’équipe qui doit se mettre en branle le 17 septembre, à 14h, à l’aréna de Saint-Pierre. Les intéressés peuvent contacter M. Dumoulin au 819-269-2094.

Un bon noyau

Quelques excellents joueurs locaux de Saint-Pierre-les-Becquets, Gentilly et Deschaillons se sont d’ailleurs manifestés. Quelques-uns proviennent du Junior AA et du Senior A. D’autres évoluaient quant à eux dans la ligue des Associés, un calibre relevé qui se joue toutefois «sans contact» contrairement à la LRH.

«Je pense que nous serons compétitifs dès notre première année, estime Yves Dumoulin. Il y aura peut-être quelques ajustements à faire, vu que c’est l’an 1, mais nous avons un bon noyau local.»

Lors de la première saison de la LRH, l’an dernier, il avait été question que Saint-Pierre-les-Becquets soit dans le coup, mais le projet s’est mis en branle plus sérieusement cette année pour que la ligue compte six équipes au lieu de cinq.

«L’an dernier, ça s’était parlé vaguement. Même que nous aurions aimé partir l’an prochain, mais la ligue nous a mis un peu de pression parce qu’ils avaient besoin d’un sixième club, raconte Yves Dumoulin. C’est un calibre intéressant pour les jeunes qui sortent du Junior AA ou AAA qui veulent continuer à jouer à du niveau compétitif.»

Suivez-nous sur Facebook!

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires