Le développement du Domaine Boberté va bon train

Par superadmin
Le développement du Domaine Boberté va bon train
Le domaine Boberté

Près de la moitié des terrains situés dans le nouveau développement domiciliaire Le Domaine Boberté a déjà trouvé preneur. Des 45 lots à vendre, une vingtaine d’entre eux sont en voie d’être construits prochainement ou le sont déjà.

En totalité, le promoteur, Jean Beauchemin, estime avoir investi un million de dollars, mais qu’avec les immobilisations comprises, le projet représente un investissement de près de 10 millions de dollars.

Situé dans le secteur St-Grégoire de la Ville de Bécancour, le Domaine Boberté a été érigé sur le prolongement de la rue Voyer. «L’endroit est idéal, car nous sommes situés au cœur du village, sans pour autant avoir à traverser de grandes artères pour accéder aux commerces et aux différents services. Nous sommes près de la patinoire couverte, de l’école, de la caisse et j’en passe», explique-t-il.

M. Beauchemin souligne que pour le développement du Domaine Boberté, il ne s’est associé à aucun entrepreneur. «Je laisse le soin de aux gens de choisir le constructeur de leur maison, c’est à leur choix. Les autoconstructions sont tout aussi possibles», note-t-il. «Cependant, il est certain que j’essaie d’harmoniser le tout en rassemblant les projets immobiliers de même valeur dans un même secteur du Domaine.»

Selon le promoteur, les terrains se vendent en moyenne à 3,50$ par pied carré. La grandeur des terrains oscille entre 8000 pieds carrés et 14 000 pieds carrés.

Rappelons que le nom du Domaine Boberté est inspiré des noms de famille des promoteurs initiaux, soit Jules Beauchemin, Robert Bergeron et Bernard Therrien. D’ailleurs, ceux-ci, en 1988, avaient pris la décision de céder, tout comme le domaine Caron, 10% des terrains de leur futur développement à la Ville pour qu’ils soient aménagés comme espaces verts le plus tôt possible.

Ce qui fait dire aujourd’hui à l’actuel promoteur que cette décision était «un très beau cadeau de leur part», considérant la valeur actuelle des terrains et soulignant au passage l’endroit privilégié où ont ainsi pu s’établir les terrains de soccer, par exemple, ainsi que le moulin à vent.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires