Le BigFoot prend les devants dans la série

Photo de Sebastien Lacroix
Par Sebastien Lacroix
Le BigFoot prend les devants dans la série
Le capitaine Olivier Bélanger a pris les choses en main lors des deux premiers matchs de la série.

HOCKEY. Le BigFoot Familiprix de Saint-Léonard-d’Aston est en bonne position après les deux premiers matchs de sa série contre le Mécanarc de Donnacona, grâce à deux victoires arrachées de façon dramatique, en fin de semaine.

Les hostilités ont débuté vendredi, au Centre Richard Lebeau, où le BigFoot a orchestré une remontée pour se sauver avec le premier match de la série quart de finale. Le Mécanarc a pris les devants 2 à 0 en deuxième période, avant que le BigFoot nivelle le pointage après 40 minutes de jeu.

Pier-Atoine Dion a d’abord réduit l’écart, avant qu’Olivier Bélanger crée l’égalité avec un peu plus d’une minute à écouler au deuxième tiers. Bélanger en a remis en prolongation en inscrivant le but de la victoire.

Dimanche après-midi, à Donnacona, les deux équipes se sont échangé les devants à trois reprises avant d’avoir à nouveau besoin de la supplémentaire pour faire un maître. Pier-Antoine Dion a d’abord marqué le premier but de la rencontre, avant que Alexandre Leclerc ramène les deux équipes à la case départ après une période.

Maxime Charrette a redonné les devants au BigFoot, mais Jean-Philippe Côté a nivelé la marque avant la fin de la deuxième. Donnacona a pris les devants en troisième, grâce à un filet de Philippe Ricard, mais Olivier Bélanger a de nouveau créé l’impasse avec un peu plus de deux minutes à jouer. Alexis Guilbault a ensuite inscrit le but victorieux pour permettre au BigFoot de prendre une avance de 2 à 0 dans la série.

«Chapeau à notre gardien Vincent Lamontagne nous a tenu dans le match et à notre capitaine Olivier Bélanger qui a pris les choses en main, a commenté l’entraîneur André Alie.

«Surtout que Jason Pitt fait l’objet d’une surveillance de façon très étroite. C’est normal, puisqu’il est le meilleur joueur de la ligue. On lui a dit de rester concentrer et de ne pas répliquer, continue-t-il. Je suis sûr qu’il va s’ajuster, parce qu’il aime les défis. Il a déjà eu plusieurs chances de marquer.»

Une nouvelle rivalité

La série 4 de 7, qui reprendra vendredi soir, à 20h30, au Centre Richard Lebeau, avant de revenir à Donnacona, dimanche, à 16h30, est la première entre les deux équipes.

«On a souvent affronté des équipes comme le Cap-de-la-Madeleine ou Louiseville. C’est le fun d’affronter d’autres clubs. On sent qu’il y a une rivalité qui est en train de s’installer», assure l’entraîneur.

Jusqu’ici, la série entre les deux équipes n’a pas donné lieu à des débordements. «Il y a beaucoup d’intensité, mais ce que j’aime, c’est que c’est une équipe qui joue proprement. Il y a du jeu robuste, mais c’est axé sur la rapidité», note André Alie.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires