La vente de l’ancien Palais de Justice est annulée

Photo de Sebastien Lacroix
Par Sebastien Lacroix
La vente de l’ancien Palais de Justice est annulée
L'ancien palais de justice de Nicolet avait été mis en vente par appel d'offres au début de l'été.

NICOLET. La Société québécoise des infrastructures (SQI) a décidé d’annuler son projet de vendre l’ancien Palais de Justice de Nicolet par le biais d’un appel d’offres public.

Le processus lancé au début de l’été, et qui a pris fin le 28 septembre dernier, n’a pas généré suffisamment d’intérêt. La seule offre reçue a été celle de l’entreprise nicolétaine Excavation Guévin & Lemire qui proposait de l’acheter pour 10 000 $, soit le montant minimal que demandait la SQI en garantie pour enregistrer une soumission.

Ce montant a été jugé «non-satisfaisant» étant donné qu’il ne couvre même pas le prix du terrain dont la valeur s’élève à 161 800 $, selon le rôle d’évaluation municipal. Le bâtiment est quant à lui évalué à 745 300 $.

La SQI a toujours l’intention de se départir du bâtiment dont elle n’a plus besoin depuis la construction du nouveau pavillon de formation de l’École nationale de police du Québec. La Société souhaite toutefois obtenir un meilleur prix.

Selon ce qu’il nous a été permis d’apprendre, la SQI doit mandater sous peu un agent d’immeuble pour tenter de trouver preneur.

Le bâtiment et les grands arbres nobles qui l’entourent sont est en quelque sorte protéger, puisqu’ils ont fait l’objet d’une citation municipale pour protéger leur valeur patrimoniale qui est classée comme étant «supérieure».

Dans son appel d’offres, la SQI avait d’ailleurs exigé qu’un promoteur en prenne possession dans son état actuel et fasse approuver son projet par les autorités municipales.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires