La SQ met son drapeau en berne

Par superadmin
La SQ met son drapeau en berne
Pour faire prendre conscience à la population de l’ampleur de la tragédie

ACCIDENTS. Ce dimanche 16 novembre, la Sûreté du Québec mettra son drapeau en berne dans toute la province pour honorer la mémoire des victimes de collisions mortelles à l’occasion de la Journée mondiale du souvenir des victimes des accidents de la route.

Par cette initiative, les policiers souhaitent témoigner leur soutien aux nombreuses familles touchées par le décès d’un proche dans ces événements tragiques. Les excès de vitesse, l’utilisation du téléphone cellulaire au volant et la capacité de conduite affaiblie font malheureusement partie de comportements fréquemment observés sur la route. Quant à elle, la ceinture de sécurité est encore trop souvent laissée de côté.

Pour faire prendre conscience à la population de l’ampleur de la tragédie, des employés de la Sûreté du Québec se sont rassemblés cette semaine au Grand quartier général, à Montréal. Ce rassemblement représente le nombre approximatif de victimes décédées l’année dernière à la suite de collisions sur le territoire de la Sûreté, soit 276 victimes. Par ailleurs, un véhicule de patrouille arborant l’identifiant 0210 qui apparaît dans la photo représente le nombre de personnes décédées depuis le début de l’année 2014.

Même si l’on observe une diminution constante du nombre de collisions mortelles d’année en année, le nombre annuel de victimes au Québec se compte toujours par centaines. En 2013, 258 collisions mortelles sont survenues sur le territoire de la Sûreté du Québec.

Mentionnons en terminant qu’il s’agit de la première fois dans l’histoire de la Sûreté du Québec que les drapeaux de l’organisation sont mis en berne, partout en province, dans des circonstances autres que le décès d’un policier en devoir ou des décès officiels.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires