La Coalition Stop Cannabis a trouvé son slogan et son logo

Par superadmin
La Coalition Stop Cannabis a trouvé son slogan et son logo
Virginie Leblanc

«Fais le bon choix pour toi!» : tel sera désormais le slogan de la Coalition Stop Cannabis. L’organisation l’a dévoilé la semaine dernière, en même temps qu’elle présentait son tout nouveau logo.

Ces nouveaux outils promotionnels ont été déterminés au terme d’un concours spécialement organisé à cette fin, en partenariat avec Le Courrier Sud, l’UPA, la Commission scolaire de la Riveraine, le Diocèse de Nicolet et les MRC de Bécancour et Nicolet-Yamaska.

D’abord, les élèves de la Commission scolaire étaient invités à soumettre un slogan au comité. Près d’une trentaine lui sont parvenus. C’est celui de Virginie Leblanc, 13 ans, de St-Grégoire, qui a été retenu.

Aussi, du 25 mai à la mi-juin, la population était invitée à voter pour son logo préféré, parmi deux logos conçus par les firmes Crayonart et D Communication Graphique, sur le site Internet du Courrier Sud ou par la poste. Quelques centaines de personnes ont participé au concours, qui a finalement récompensé le logo de Crayonart. «Une vingtaine de votes a fait la différence», souligne le directeur général de la MRC de Nicolet-Yamaska, Donald Martel.

Virginie Leblanc a mérité un prix de 500$ pour sa créativité. De son côté, la firme Crayonart et son propriétaire, Yvan Ouellet, bénéficieront de contrats liés à la promotion de la Coalition.

Le concours a aussi permis à quatre citoyens qui ont voté de mettre la main sur un chèque de 100$. Il s’agit de Manon Asselin de Nicolet, Serge Baril de Bécancour (Gentilly), Rita Boudreault de Manseau et Claude Pépin de Ste-Monique.

Pour créer un mouvement

Les membres de la Coalition Stop Cannabis se sont dit satisfaits de l’issue du concours. «Nous avions deux bons logos au départ, et nous avons aussi reçu d’excellents slogans. Les gens ont bien répondu, même au-delà de nos espérances», fait valoir M. Martel.

Avec son logo et son slogan, la Coalition Stop Cannabis souhaite mieux rejoindre l’ensemble de la population et l’impliquer davantage dans sa lutte visant à éliminer la culture du cannabis dans les MRC de Bécancour et Nicolet-Yamaska, ainsi que dans les territoires des communautés abénaquises d’Odanak et de Wôlinak. «On veut que les gens s’approprient cette lutte. On veut briser la loi du silence. Nos outils promotionnels futurs nous permettront de créer un mouvement. Par exemple, en affichant notre logo, les gens signifieront ouvertement qu’ils s’opposent à la culture du cannabis et qu’ils sont prêts à nous aider dans notre lutte», mentionne Daniel Badeau, directeur du poste MRC Nicolet-Yamaska.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires