La Caisse de dépôt et placement du Québec délègue un responsable régional

Par superadmin

La région du Centre-du-Québec pourra dorénavant compter sur un responsable régional au sein de la Caisse de dépôt et placement du Québec en la personne de Richard Babineau, actuel directeur aux Investissements à la Caisse.

Des représentants de la CDPQ étaient de passage récemment à Drummondville où une rencontre privée avec des acteurs socioéconomiques de la région a été l’occasion de présenter le plan d’action de la célèbre institution financière qui gère des fonds provenant principalement de régimes de retraite et d’assurance publics et privés.

Ce responsable régional aura pour mandat de faciliter les échanges entre l’organisation et la communauté d’affaires du Centre-du-Québec afin d’identifier les occasions d’affaires intéressantes et d’établir de quelle façon la Caisse peut appuyer les PME québécoises dans leur croissance, que ce soit par un investissement financier, un partage d’expertise ou de l’accompagnement.

Déjà, la Caisse a annoncé l’an dernier la création d’un fonds de 600 millions de dollars en partenariat avec Desjardins afin d’investir dans les PME du Québec. À ce jour, ce partenariat a permis d’investir dans une quarantaine d’entreprises québécoises, dont Can-Lak, une entreprise de Daveluyville.

Selon Normand Provost, premier vice-président, Placements privés et chef des Opérations, dans la région, la Caisse a investi dans quelques entreprises et immeubles, dont Technologies HumanWare Canada, Cascades, Boralex et la Grande Place des Bois-Francs de Victoriaville. La Caisse détient également des titres de dette publique émis par la MRC Arthabaska, la municipalité de Drummondville, ainsi que par le Cégep de Drummondville. « Nous sommes déterminés à voir de quelle façon la Caisse pourra continuer de contribuer au développement économique de la région, notamment en permettant aux entrepreneurs d’avoir accès à nos différents experts et partenaires ici et à l’international », a-t-il affirmé.

«Mon rôle consistera à aller au devant des entrepreneurs qui, dans leur poursuite d’une croissance, auront intérêt à trouver un partenaire », a expliqué M. Babineau à L’Express. « Bien des hommes d’affaires pensent que la CDPQ n’est intéressée que par les grandes entreprises. Ce n’est pas le cas. La région du Centre-du-Québec est une pépinière de PME et, en partenariat avec des intermédiaires locaux comme par exemple la Société de développement économique de Drummondville, je pourrai identifier des endroits où nous pourrons semer des graines pour récolter des fruits plus tard. Les défis concernent aussi les besoins en relève d’entreprises. Ce qui est important, c’est de maintenir des échanges soutenus».

Mentionnons que l’actif net de la Caisse s’élève à près de 152 milliards $.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires