Gentilly-2: la CAQ veut que le vérificateur général s’en mêle

Photo de Sebastien Lacroix
Par Sebastien Lacroix
Gentilly-2: la CAQ veut que le vérificateur général s’en mêle
La centrale nucléaire Gentilly-2 doit entrer en dormance le 1er janvier 2015.

POLITIQUE. Hydro-Québec s’apprêterait à vendre les équipements qui devaient servir à la réfection de la centrale nucléaire Gentilly-2 et le député Donald Martel ne croit pas que tous les efforts aient été mis pour obtenir le meilleur prix.

C’est pourquoi la Coalition Avenir Québec questionnera le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, Pierre Arcand, à ce sujet, à l’Assemblée nationale.

Le député de Nicolet-Bécancour compte même demander à ce que le vérificateur général soit saisi du dossier, puisqu’il croit que le déclassement de la centrale pourrait comporter certaines irrégularités.

«Ce n’est pas vrai que parce que la décision de la centrale a été précipitée, la gestion sera faite n’importe comment, insiste-t-il. C’est inacceptable. Nous voulons plus de transparence.»

Les équipements hautement spécialisés ont été mis en vente et des ferrailleurs auraient démontré de l’intérêt. «Ce sont des équipements neufs qui valent des dizaines de millions $ et on les vendrait au prix du fer pour obtenir une fraction du prix», déplore le député.

«Les gens sont écoeurés du gaspillage et il n’y a pas eu d’efforts pour obtenir le meilleur prix, croit Donald Martel. Il y a plus d’une centaine de projets de centrales nucléaires dans le monde. Pourquoi ne font-ils pas des appels pour tenter de trouver preneur pour ces équipements?»

Suivez Sébastien Lacroix sur Twitter: @Sebas_Lacroix

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires