Franc succès pour l’école alternative de Nicolet-Bécancour

Par Joanie Mailhot
Franc succès pour l’école alternative de Nicolet-Bécancour
Plus de 150 personnes ont assisté à la rencontre d'information du 31 janvier

ÉDUCATION. Plus de 150 personnes ont assisté, mardi soir, à la séance d’information et d’inscription à l’école alternative de Nicolet-Bécancour, qui ouvrira ses portes à l’automne 2017 au Faubourg Mont-Bénilde. Une centaine d’inscriptions ont été enregistrées, alors que seulement 65 places sont disponibles.

Rappelons d’entrée de jeu que l’école alternative accueillera en septembre une classe de maternelle, une de 1re année et une de 2e année. À la rencontre d’information, des parents ont demandé s’il était possible d’ouvrir deux groupes d’un même niveau si le nombre d’inscriptions est suffisant. «Malheureusement, ce ne sera pas possible. La Commission scolaire de la Riveraine a choisi de commencer l’expérience doucement, avec un seul groupe par niveau», affirme Ghislaine Roy, membre du comité et responsable des communications pour le projet.

Pour le comité de parents qui a mis en place le projet d’école alternative, le succès de cette rencontre d’information est synonyme de concrétisation de leurs efforts. Elles sont agréablement surprises de voir le nombre d’inscriptions recueillies en une seule soirée, la seule où il était d’ailleurs possible de le faire.

Il faut dire que le sondage que le comité avait lancé au printemps dernier avait permis de constater qu’une centaine de parents avaient l’intention d’inscrire leur(s) enfant(s) à l’école alternative. «On savait donc que notre projet intéressait tout ce bassin de personnes, mais des choses pouvaient avoir changé en cours de route, entre le moment de répondre au sondage et le moment de s’inscrire. C’est pourquoi on avait de la difficulté à figurer le nombre d’inscriptions réelles qu’on allait avoir. On est très satisfaites et on remercie les gens d’avoir assisté à la rencontre et d’avoir eu un intérêt envers ce beau projet», soutient Mme Roy.

Des questions demeurent quant au transport; tout n’est pas encore fixé. La Commission scolaire en est à évaluer les différentes possibilités. C’est pourquoi tous les parents ayant rempli une fiche d’inscription seront recontactés prochainement et ils seront ainsi en mesure d’accepter ou non l’option de transport qui leur sera soumise. «Ensuite, une fois que toutes les inscriptions seront conformes, on procèdera à un tirage au sort, étant donné qu’il y a plus d’intéressés que de places disponibles.»

Il est important de rappeler que les enfants des parents fondateurs auront priorité, de même que les enfants des membres du personnel de l’école alternative. Ensuite, on privilégiera les familles demeurant sur le territoire de la Commission scolaire de la Riveraine. Puis, les fratries seront aussi favorisées.

Pour éviter que les enfants qui ne seront pas retenus pour l’école alternative se retrouvent sans lieu d’éducation à la rentrée scolaire 2017, ils ne sont actuellement toujours pas désactivés de leur école régulière, le temps que la situation se règle complètement.

Prochaines étapes

La Commission scolaire de la Riveraine s’affairera à aménager les locaux de l’école alternative, en plus d’embaucher le personnel. «À la fin de la rencontre d’information, un groupe d’enseignantes animées est resté en place pour nous démontrer leur intérêt. Nous, ce qu’on veut, ce sont des enseignants qui veulent être là, qui ont un intérêt à faire partie du début de l’école alternative et qui croient au projet. Ça nous prend une base solide», souligne la porte-parole.

Quant au comité de parents fondateurs, Ghislaine Roy estime qu’il sera toujours là, particulièrement pour la prochaine année. «Ensuite, il pourrait se transformer, en prenant la forme d’un conseil d’établissement par exemple, suggère-t-elle. Des sous-comités seront aussi formés pour différents projets et on veut également mettre en place une fondation pour amasser des fonds.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires