Excès de vitesse à Précieux-Sang: la Ville déjà sur le cas

Par Joanie Mailhot
Excès de vitesse à Précieux-Sang: la Ville déjà sur le cas

SÉCURITÉ. Après que des citoyens du secteur Précieux-Sang aient soulevé au conseil municipal, lundi soir, une problématique d’excès de vitesse sur la route du Missouri et du chemin du St-Laurent, la Ville de Bécancour a déjà pris un moyen pour améliorer la situation.

Quelque 75 résidents avaient signé une pétition réclamant que la Ville de Bécancour mette en place des moyens concrets et à long terme afin de faire ralentir les automobilistes qui ne respectent pas la limite de 50 km/h sur les routes mentionnées.

Suite au dépôt de la pétition, le conseiller municipal de Précieux-Sang, déjà bien au fait de cette situation, s’est rapidement mobilisé. Ainsi, mercredi, des employés municipaux installaient une balise de saison de type ped-zone sur la route du Missouri. Cet élément figurait notamment parmi les pistes de solution suggérées par les citoyens.

«On avait cette balise à l’atelier municipal et comme elle ne servait pas pour l’instant, on a pu l’utiliser à bon escient sur la route du Missouri. En plus de la mention «Attention à nos enfants», l’affichage rappelle la limite de vitesse, fixée à 50 km/h», indique le conseiller Mario Gagné, conscient du danger qui guette notamment les jeunes familles du secteur.

Il ajoute qu’une demande a été déposée au ministère des Transports, en vue d’installer une autre balise sur le chemin du St-Laurent, route qui n’appartient pas à la Ville de Bécancour.

M. Gagné n’exclut pas non plus la possibilité de commander d’autres balises du genre, qui pourraient être disposées toujours sur la route du Missouri, mais plus près du village. «Comme ces balises ne peuvent être utilisées qu’en période estivale, on va prendre le temps de regarder tout ça et on pourra certainement en commander d’autres pour le printemps, s’il le faut», a-t-il fait savoir.

Pour lui, une grande surveillance policière est une bonne option, mais il estime que l’idée est surtout de sensibiliser les automobilistes à réduire eux-mêmes leur vitesse. «Si la situation ne s’améliore pas suffisamment, on ne s’arrêtera peut-être pas à ces balises. D’autres options pourront être envisagées si le comportement des automobilistes ne s’assagit pas», soutient Mario Gagné, qui assure que la Ville de Bécancour surveillera la situation de près.

Pour sa part, la porte-parole des résidents de Précieux-Sang ayant signé la pétition se réjouit que la Ville ait agi si rapidement. «Nous sommes quelques petites familles à avoir déjà remarqué que depuis l’installation des balises, les automobilistes ont diminué leur vitesse à l’heure de pointe! Nous sommes comblés pour l’instant… en espérant que ça dure», souhaite Marilyn Paradis.

Suivez-nous sur Facebook!

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires