En route maintenant vers le 50e

Photo de Bernard Lepage
Par Bernard Lepage
En route maintenant vers le 50e
La présidente de la 49e édition et le directeur général du Festival Western de St-Tite

Le 49e Festival Western de St-Tite prendra fin dans quelques heures mais déjà dans la matinée de la 10e et dernière journée, le directeur général de l’événement parlait d’un autre "succès fracassant".

"Nous n’avons pas encore les chiffres définitifs mais si on se fie à nos deux principaux indicateurs, la vente de billets et de bières, on peut parler d’environ 600 000 visites encore cette année", explique Pascal Lafrenière, ajoutant que la météo relativement clémente a été aussi un facteur dans ce bilan positif.

Tout comme la présidente de l’événement, Isabelle Tessier, il accorde son coup de cœur de la 49e édition au Village Cirque et spectacle "Saloon – Cavale au cœur du Far West", du cirque Eloize. "On a attiré 6500 personnes", souligne Pascal Lafrenière alors que 9000 billets étaient en circulation pour les six représentations au programme. "C’est un chiffre intéressant. Il est trop tôt pour dire qu’il y aura une 2e édition en 2017 mais on peut raisonnablement penser que oui."

L’année 2016 aura été aussi pour le Festival Western celle du virage vers le new country incarné notamment par le spectacle de la vedette montante du genre, le canadien Tim Hicks, en milieu de semaine. "C’est une demande des festivaliers, déclare le directeur général. La programmation musicale de nos quatre chapiteaux était 100% country."

Au chapitre de la sécurité, alors que le Festival Western de St-Tite avait dû essuyer plusieurs critiques en 2015, le bilan est sans tache cette année. "On a tenu nos promesses. Il n’y a pas eu d’incident qui est venu à mes oreilles en tout cas. On a eu une belle collaboration de la Ville, de l’agence de sécurité Francheville et de la Sûreté du Québec", s’est réjoui le directeur général.

Cette année, le Festival Western de St-Tite a connu un rayonnement mondial comme jamais auparavant. Les quatre rodéos Coupe Canada présentés durant le premier weekend étaient diffusés en ligne sur le site www.wranglernetwork.com. Des internautes provenant de 44 pays ont été recensés parmi les visiteurs, dont notamment des amateurs de Hong Kong et du Brésil.

Une visibilité qui plait bien à Pascal Lafrenière mais pas autant que de voir des compétiteurs locaux commencer à faire leur marque aux très réputés rodéos du festival. "Cette année, on a eu des champions comme Louis Émard, de Shawinigan, et Zackary Bourgeois, de Saint-Tite. Il y a quelques années, le Festival Western a créé une école de rodéo avec justement l’idée de créer une relève dans la discipline et ça commence à porter fruit."

En route vers la 50e

Même si toutes les énergies étaient dirigées sur cette 49e édition, celle de l’an prochain n’était jamais bien loin dans les pensées. Le Festival Western de St-Tite a investi plus de 250 000$ dans ses immobilisations. "On a rafraichi les devantures de nos chapiteaux afin d’offrir un décor complètement renouvelé aux visiteurs. Ça ne nous fait pas vendre de billets de plus mais on a reçu plusieurs commentaires positifs." La gestion des ordures a également été scrutée de près par le comité organisateur. "On a investi entre 30 et 40 000$ dans ce virage vert", rapporte Pascal Lafrenière.

Enfin, la direction du festival a profité de cette dernière journée de la 49e édition pour dévoiler la chanson thème du 50e. Il s’agit en fait d’une nouvelle version de la chanson écrite par Marc Gélinas et lancée en 1969. Le nouvel enregistrement, disponible sur www.youtube.com/festivalwestern, met en vedette Patrick Norman, Renée Martel, Brigitte Boisjoli, Annie Blanchard, Guylaine Tanguay, Véronique Blais, Robby Johnson et les Saint-Titiennes Manon Bédard et Cindy Bédard.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires