École alternative à Manseau: une rencontre décisive

Par Joanie Mailhot
École alternative à Manseau: une rencontre décisive
École primaire Rayons de Soleil.

ÉDUCATION. Le 1er octobre prochain se tiendra une rencontre d’information concernant le projet d’école alternative à Manseau. Cette soirée permettra aux parents intéressés d’en savoir un peu plus sur ce qu’est une école alternative. Les grandes lignes du projet y seront donc présentées. La soirée se déroulera directement à l’école Rayons-de-Soleil de Manseau, au 245 rue Saint-Alphonse.

Il s’agit d’une rencontre décisive pour la suite du processus, car la poursuite des démarches dépendra des résultats de cette rencontre, soit du nombre de parents intéressés. «On va donner de l’information aux parents intéressés par le projet et on va voir le résultat. Ceux qui ont un intérêt seront appelés à remplir un coupon d’intention dans les jours ou semaines qui suivront la rencontre», souligne Julie Pressé, instigatrice du projet et porte-parole du comité de parents en faveur d’une école alternative.

Elle explique que dans les mois à venir, le comité devra poursuivre beaucoup de démarches administratives. «Donc, si on n’a pas suffisamment de parents intéressés et de futurs élèves potentiels, on risque de s’arrêter ici, admet-elle. C’est pourquoi la rencontre d’information du 1er octobre est vraiment cruciale pour nous.»

Une confirmation de présence est demandée. Il est possible de le faire par courriel à de.harfang-des-neiges@admin.csriveraine.qc.ca ou par téléphone au 819-298-2182, poste 0.

Rappelons que si elle voit le jour, l’école alternative de Manseau ne s’adressera pas seulement aux enfants de cette municipalité. «L’école visera tous les enfants de la Commission scolaire de la Riveraine», indique Mme Pressé.

Au menu de la rencontre

Au cours de cette soirée d’information, le comité expliquera aux parents présents ce qu’est une école alternative et ce qui la caractérise. Une présentation vidéo sera aussi offerte, pour permettre de démystifier un peu le projet. «On veut que les parents comprennent bien de quoi il s’agit, à quoi ressemble une journée dans le quotidien d’un enfant qui va dans une école alternative, etc.», soutient l’instigatrice.

Bien que pour le moment rien de précis ne soit décidé en ce qui a trait à l’orientation particulière que pourrait prendre cette école alternative, le comité a déjà quelques idées sur la table. «D’abord, on veut que l’école s’inscrive dans une «pédagogie à projets» avec un fort volet éducatif. Comme instigateurs, on souhaiteraient que les actions soient à tendance écologiques, environnementales et qu’elles touchent l’agriculture», rapporte Julie Pressé.

Or, elle reconnaît que dans un projet comme celui-là, il est possible que les parents impliqués, dans le futur, puissent aussi donner leur avis et leurs idées. «Si le tout se concrétise, on bâtira une école à notre image, collective», conclue la porte-parole.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires