Des dommages de plus de 300 000$ à la ferme Ste-Sophie

Par Joanie Mailhot
Des dommages de plus de 300 000$ à la ferme Ste-Sophie

INCENDIE. Les activités ont repris à la ferme Ste-Sophie, qui a été la proie des flammes lundi soir. L’incendie avait principalement touché le bâtiment qui abritait les animaux ainsi que la salle de traite.

L’incendie serait d’origine électrique et, selon ce que rapporte Robert Bernier, directeur incendie du Service de sécurité incendie régional de la MRC de Bécancour, les dommages avoisineront facilement les 300 000$.

D’ailleurs, les pompiers ont terminé leur intervention seulement ce matin (mercredi). «Vu la grandeur et la hauteur du bâtiment, on devait assurer une surveillance pour éviter une reprise des flammes. Il fallait aussi vérifier tous les racoins avec la caméra thermique pour s’assurer que tout était sécuritaire, en plus d’éteindre les foyers qui couvraient», explique M. Bernier.

Un pompier a été blessé à un œil. Aucun autre individu n’a été incommodé pour l’événement. Heureusement, aucune des 800 bêtes n’a été blessée dans cet incendie. Elles ont toutes été sorties à l’extérieur du bâtiment. Les animaux sont revenus à leur emplacement hier en fin de journée et la traite de 16h a pu être effectuée.

Maintenant, les propriétaires de la ferme Ste-Sophie, soit la famille Beaudet, s’affairera à réparer la salle des machines.

«Cette ferme est située au cœur du village de Sainte-Sophie-de-Lévrard. C’était vraiment important pour nous de tout faire pour la sauver et je dois souligner le travail exceptionnel des pompiers qui sont intervenus», conclut le directeur incendie.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires