De la pyrrhotite aussi à Bécancour

Par superadmin

Deux cas de pyrrhotite ont été confirmés dans le secteur Saint-Grégoire, à Bécancour. Trois autres cas possibles sont présentement à l’étude.

Selon le maire, Maurice Richard, il s’agit d’habitations qui ont été construites il y a une dizaine d’années.

Dans le premier cas, le tout se serait réglé rapidement, car le propriétaire avait les assurances nécessaires pour défrayer le coût de la réfection.

Or, dans le deuxième cas, il s’agirait d’un autoconstructeur qui n’a pas accès à la garantie des maisons neuves. Le dossier suivrait donc actuellement son cours.

Pour le moment, sur le territoire de Bécancour, on ignore qui gèrera le Programme pour les résidences endommagées par la pyrrhotite mis en œuvre par la Société d’Habitation du Québec (SHQ), autorisé par le gouvernement provincial. «Nous n’en sommes pas rendus à cette étape», a souligné M. Richard.

Notons que dernièrement, la MRC de Nicolet-Yamaska a pris sous son aile ce programme pour les résidences touchées sur son territoire. Un seul cas a été confirmé de ce côté. Il s’agit d’une résidence de Saint-Léonard-d’Aston bâtie en 1998.

Ce programme accorde une aide financière aux propriétaires de bâtiments résidentiels dont les fondations sont endommagées par la présence de pyrrhotite afin de leur permettre d’effectuer les travaux nécessaires pour assurer notamment l’intégrité des fondations de ces bâtiments

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires