Creusage du chenal Tardif: Pierreville stoppe le projet… pour le moment

Par superadmin

Le conseil municipal de Pierreville a tranché: il n’y aura pas de référendum sur la question du creusage du chenal Tardif.

C’est donc dire que les travaux n’auront pas lieu à l’aide d’un emprunt de près de 400 000$. On devra attendre quelque temps afin d’avoir accès à une autre source de financement pour exécuter le creusage.

Rappelons que le 10 janvier, 38 citoyens avaient signé le registre sur la question d’un règlement d’emprunt de 398 000$ qui aurait engendré la création d’une taxe spéciale de secteur d’environ 350$ par année pendant 10 ans.

Le maire de Pierreville, André Descôteaux, a expliqué avoir pris cette décision pour ne pas créer de sérieuses divisions au sein des habitants du secteur Notre-Dame-de-Pierreville.

M. Descôteaux espère toujours que le financement du creusage pourra se faire dans le cadre du développement écotouristique du secteur, appelé à se réaliser dans les prochaines années.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires