Cellulaire au volant: encore du travail à faire

Photo de Sebastien Lacroix
Par Sebastien Lacroix
Cellulaire au volant: encore du travail à faire
(Photo TC Media - Archives)

POLICE. Après avoir littéralement explosé entre 2008 à 2013, avec une augmentation d’environ 340%, le nombre de constats d’infraction pour l’utilisation du cellulaire au volant avait quelque peu diminué à partir de 2014.

C’est ce que révèle des données obtenues par TC Media pour l’ensemble des MRC du Québec qui nous permettent de constater que Bécancour et Nicolet-Yamaska suivent la même tendance que l’ensemble de la région et de la province.

En 2008, 47 infractions du genre ont été enregistrées. L’année suivante, les policiers ont délivré près du double de constats pour l’utilisation du cellulaire au volant. Les choses ont continué d’aller en empirant, jusqu’à atteindre des sommets, en 2013, avec 259 constats d’infraction délivrés sur la Rive-Sud.

Les choses s’étaient un peu améliorées, en 2014, alors que les infractions pour «conduite en faisant usage d’un appareil tenu en main muni d’une fonction téléphonique» étaient revenues au seuil de 2012.

Il restait encore beaucoup de travail à faire, si l’on considère qu’il y en avait tout de même eu un peu plus de 200 sur la Rive-Sud.

 

Suivez-nous sur Facebook!

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires