Bouvet-Morrissette espère percer le top-20 mondial

Photo de Sebastien Lacroix
Par Sebastien Lacroix
Bouvet-Morrissette espère percer le top-20 mondial
Guillaume Bouvet-Morrissette (au centre) lors d'une compétition à Munich sur le circuit du Red Bull Crashed Ice.

CRASHED ICE. C’est avec l’intention de maintenir des standards d’excellence élevés que Guillaume Bouvet-Morrissette s’élancera sur la piste de Marseille, vendredi et samedi, alors que débutera la saison du Red Bull Crashed Ice.

Déjà classé au 25e rang mondial, le patineur de descente extrême de Bécancour souhaite continuer de progresser dans une discipline dont le calibre augmente d’année en année avec l’émergence de plusieurs «jeunes loups».

«Ce serait plus que satisfaisant de percer le top-20 ou le top-15, mais ce serait assez ambitieux, admet-il. Je ne me mets pas cette pression-là. Je veux faire les qualifications et des courses solides avant tout.»

L’athlète, qui est aussi chiropraticien à Saint-Grégoire, souhaite également conserver sa place sur l’équipe canadienne, ce qui lui facilitera la vie quand viendra le temps de faire des compétitions internationales.

«Le top-9 canadien sur le classement mondial des 52 dernières semaines est automatiquement invité aux courses à l’extérieur du Canada. Les autres doivent passer des épreuves de qualifications. Je suis présentement 8ème malgré une saison très solide l’an passé. Alors, seulement garder mon statut sera un défi.»

Au cours de l’entre-saison, il a continué un entraînement assez particulier pour se préparer à ce genre de compétition.

Il a augmenté considérablement son volume de rollerblade en faisant beaucoup de parcours en asphalte de type «pump track» en plus de se rendre à de nombreuses reprises dans des skateparks intérieurs.

Une progression constante

Le patineur de 29 ans, qui en sera à sa septième saison cet hiver, a connu ses plus beaux moments l’an dernier avec trois top-10 au cours de la saison, dont un à Saint-Paul sur le circuit du Red Bull Crashed Ice.

Auparavant, il avait atteint la ronde des douze ou les quarts de finale, à deux reprises, à Helsinki et Belfast, en 2015.Il avait également fait une 14e place à Saint-Paul, en 2014, une 16e à Lausanne, en 2013, et une 16e à Québec, en 2012.

Ses meilleures performances ont été enregistrées sur le circuit de la Coupe Ryder, en 2015-2016, avec une septième place, à Avoriaz, et une huitième, à Bathurst.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires