Bienvenue dans le monde des Abénakis

Par superadmin
Bienvenue dans le monde des Abénakis
Jean-François Desmarais

Kolipaïô (bienvenue), dit d’abord le guide annonçant la programmation de la Fête des Abénakis à Odanak. Une fête qui, depuis 48 ans, cherche à construire des ponts entre le monde amérindien et ses voisins québécois.

«C’était un des objectifs au début, développer des liens avec les communautés environnantes pour leur faire mieux comprendre notre culture», explique Jean-François Desmarais, président de cette 48e édition, en soulignant que la fête a d’abord été l’initiative surprenante du missionnaire de la communauté. «C’est Rémi Dolan, le missionnaire de l’époque, qui a incité les gens à mettre en valeur les éléments traditionnels de la culture. Il leur a fait voir qu’une grande fête serait l’occasion de faire le commerce de leurs produits d’artisanat, comme les paniers, et de rassembler la grande famille abénakise qui compte des communautés jusque dans le Maine, au Vermont et dans le Nord de l’Ontario. C’était un grand changement, parce que les missionnaires d’avant avaient toujours cherché à faire cesser ces pratiques traditionnelles, ou au moins leur enlever de l’importance», relate M. Desmarais.

Poursuivant la tradition, la grande fête aura donc lieu lors au cours de la première fin de semaine du mois de juillet, soit du 29 juin au 1er juillet, sur le terrain de l’église, tout juste à côté du Musée des Abénakis, et sur le terrain du Conseil de bande.

Battage de frêne, danses traditionnelles et rap en algonquin

Toute une pléiade d’activités sera proposée aux petits et aux grands. Un bingo ouvrira la soirée du vendredi alors qu’un cyclothon sur l’île de Notre-Dame-de-Pierreville lancera la journée du samedi, traditionnellement familiale. L’après-midi regroupera d’ailleurs en un seul site des activités de maquillage et des jeux gonflables, des démonstrations d’artisanat, du tir à l’arc, des tours de rabaska et la démonstration du battage du frêne. En soirée, les amateurs auront le choix entre une soirée dansante avec SAMIAN, un rappeur algonquin, et des légendes sous la tente avec Nicolet et Réjean O’Bomsawin. Le dimanche sera la journée la plus traditionnelle et la plus spirituelle. Un déjeuner des aînés est organisé le matin, suivi d’une messe anglicane et catholique, réunissant ainsi les deux confessions vivantes dans la communauté. L’après-midi sera l’affaire des troupes de chants et de danses traditionnelles. Alnôbak, la troupe abénakise d’Odanak recevra ainsi «Keepers of the Eastern doors», une troupe Mohawk, «Giguers Atikamekw», une troupe atikamek, et deux autres troupes abénakises «Les Mocassions» et «Awôssisal Akik». Les enfants de la communauté présenteront aussi diverses danses initiatiques. Tout au long de la journée, du poisson fumé, des têtes de violon, de la sagamité et de la bannique chaude seront en dégustation sur le site. La programmation complète de l’événement est disponible sur le site du Musée des Abénakis d’Odanak.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires