Bécancour : un atout majeur du réseau portuaire

Par superadmin
Bécancour : un atout majeur du réseau portuaire
(Photo: gracieuseté - SPIPB)

ÉCONOMIE. Dans le cadre de la visite du territoire de la Stratégie maritime, une quinzaine de membres du corps diplomatique se sont rendus dans la région.

Après avoir entamé leur tournée au port de Montréal, les consuls étaient de passage à Bécancour afin d’y découvrir la zone industrialo-portuaire, un maillon important du réseau portuaire québécois.

En plus d’avoir visité cette zone industrialo-portuaire, les participants ont pu s’enquérir des occasions d’affaires que présentent les installations de la Société du parc industriel et portuaire de Bécancour (SPIPB), et ce, par l’entremise du témoignage de l’entreprise Olin et du PDG de la Société, Maurice Richard.

« La venue des membres du corps diplomatique constitue une vitrine étrangère profitable pour la promotion de la Stratégie maritime du Québec, particulièrement pour les régions. En visitant les installations implantées en région afin de favoriser le transport maritime, ces gens ont pu constater, une fois de plus, que le Québec se révèle un acteur engagé dans la lutte contre les changements climatiques en encourageant un transport de marchandises moins polluant sur son territoire. La tournée consolide, sur la scène internationale, le potentiel prometteur de la Stratégie maritime », a mentionné la ministre des Relations internationales, Christine St-Pierre, qui est a organisé cet activité.

« Je suis extrêmement fier de présenter la zone industrialo-portuaire de Bécancour à nos invités. Avec son port de classe mondiale et son parc industriel parmi les plus grands au Canada, la SPIPB, la seule administration portuaire d’autorité provinciale, constitue un atout majeur du réseau portuaire québécois et présente de nombreux avantages pour les entreprises qui choisissent de s’installer dans cette zone. L’approvisionnement énergétique vert qu’offre la SPIPB, parmi les plus fiables et concurrentiels en Amérique du Nord, de même que la grande quantité d’eau qui y est disponible pour les procédés industriels ne sont que quelques-uns de ses avantages concurrentiels », a conclu le ministre délégué aux Affaires maritimes, Jean D’Amour.

« Dynamiser l’activité portuaire de notre région, c’est améliorer son positionnement concurrentiel sur la scène internationale. La visite d’un corps diplomatique dans la zone industrialo-portuaire de Bécancour engendrera des occasions d’affaires qui profiteront à toute la population du Centre-du-Québec. C’est une bonne nouvelle pour notre région, mais aussi pour tout le Québec », a fait savoir le ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports et ministre responsable de la région du Centre-du-Québec, Laurent Lessard.

Cette visite s’avère un immense privilège tant pour les diplomates internationaux que pour les régions concernées, qui ont la chance de démontrer leur ouverture, leur volonté et leur engagement dans ce grand chantier qu’est la Stratégie maritime, auprès des intervenants locaux et internationaux. La tournée se poursuivra mardi, à Rimouski et aux Îles-de-la-Madeleine, pour se conclure à Sept-Îles, mercredi.

Suivez-nous sur Facebook!

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires