Bécancour prévoit terminer l’année sans dépassement de coûts et anticipe un surplus

Par Joanie Mailhot
Bécancour prévoit terminer l’année sans dépassement de coûts et anticipe un surplus
-

FINANCES. «À l’aube de la dernière année de mandat, je peux assurer les citoyens que votre conseil municipal a démontré une gestion efficace et rigoureuse des fonds publics et que la municipalité affiche une bonne santé financière.» Voilà comment débute le rapport du maire sur la situation financière de la Ville de Bécancour.

Les indications préliminaires des états financiers de l’exercice en cours démontrent que la Ville a adopté un budget équilibré pour l’exercice 2016 de 26 245 582$.

«De façon prudente, nous prévoyons terminer l’année sans dépassement de coûts dans la mesure où aucun imprévu majeur ne viendra perturber nos activités d’ici la fin du mois de décembre», soutient le maire Jean-Guy Dubois. Il affirme même qu’un surplus est anticipé.

Parmi les événements qui ont marqué l’année 2016, notons la conclusion d’une entente sur le développement économique avec IDE Trois-Rivières, la poursuite de la politique sur le développement durable et du Forum citoyen, le retour de la navette fluviale entre les deux rives, la réalisation d’aménagements majeurs au quai de Sainte-Angèle, ainsi que la gestion de la fonction touristique par la Ville.

Ont aussi retenu l’attention la déclassification de la centrale nucléaire et le règlement dans le dossier de la taxation de la centrale nucléaire, de même que la réalisation d’un plan correcteur pour le réseau d’égouts domestiques pour certaines rues visées et la poursuite des actions des comités de revitalisation des secteurs Gentilly et Sainte-Gertrude.

De plus, l’année 2016 a été marquée par la poursuite de la démarche «Bécancour Ville intelligente», avec l’ajout de bornes électriques et bornes Wi-Fi, le changement de plateforme web, la diffusion de résumé des séances du conseil sur les médias sociaux et la présentation du journal Le Diffusion en format électronique.

Rappelons que le rapport financier de la Ville pour l’exercice terminé le 31 décembre 2015 présente un excédent de fonctionnement de plus d’un million $. L’état des résultats présente des revenus de 28 395 614$, comparativement à des charges de fonctionnement de 27 392 575$.

L’endettement total net à long terme au 31 décembre 2015 s’établit au montant de 50 009 416$. Notons que ce montant inclut l’endettement relatif au développement des secteurs résidentiels et commerciaux au montant de 7 727 422$. La dette à la charge de l’ensemble de la municipalité est donc de 42,3 millions.

Orientations 2017

À Bécancour, le maire estime que l’année qui se termine a été orientée vers la rationalisation et la recherche d’efficience. «Tout nous permet de croire que l’année 2017 en sera une de vitalité économique et de reprise de la confiance», mentionne M. Dubois.

Les premières rencontres de travail pour l’étude des prévisions budgétaires 2017 débuteront dans la semaine du 5 décembre 2016. Le conseil municipal s’assurera d’établir des priorités tant au niveau des dépenses de fonctionnement que d’investissement et en fonction de la situation économique actuelle.

Pour 2017, les élus comptent prioriser la mise à niveau des infrastructures majeures par l’utilisation des programmes d’aide gouvernementale, tout en maintenant l’objectif de maintenir ou de réduire la dette de la Ville. Le maintien et le renforcement des contrôles des dépenses municipales figurent également parmi les priorités. Le conseil souhaite aussi miser sur la relève de l’activité économique de la Ville par des analyses effectuées, dans le but de stimuler le développement des 4 parcs industriels et d’y attirer de nouvelles industries.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires