Barrette rejette le consensus local

Photo de Sebastien Lacroix
Par Sebastien Lacroix
Barrette rejette le consensus local
Quelques services de soins spécialisés ont déjà été coupés à Nicolet et l'incertitude plane au-dessus du laboratoire et de la pharmacie.

POLITIQUE. Le député de Nicolet-Bécancour, Donald Martel, a déposé cet après-midi la pétition initiée par la Ville de Nicolet pour le rétablissement les services spécialisés au Centre Christ-Roy, qui ont été coupés au cours des derniers mois.

Rappelons que depuis le 1er janvier 2017, il n’y a plus de service d’orthopédie, d’oto-rhino-laryngologiste, d’endoscopie et de chirurgie générale. Pour le caquiste Donald Martel, c’est une situation inacceptable, puisque de nombreux patients sont forcés de se rendre dans un centre de services à plusieurs kilomètres de distance. Les patients de la région ne méritent pas un tel traitement du Dr Barrette, a soutenu M. Martel.

«Toute la communauté de Nicolet et ses environs se mobilise depuis des semaines pour sauver leur hôpital, mais Gaétan Barrette ne veut rien savoir et rejette le consensus local. Il a même eu la chance de le confirmer à l’Assemblée nationale devant la mairesse de Nicolet et les représentants du comité des usagers, qui sont venus jusqu’à Québec mardi pour sauver l’accès à certains soins dans leur hôpital», a-t-il déclaré, par voie de communiqué.

«Gaétan Barrette a déjà reculé l’année dernière, après une mobilisation citoyenne et des élections partielles dans Arthabaska, en maintenant les services de proximité de radiologie à Plessisville. Qu’attend-t-il pour reculer cette fois-ci?», a ajouté le député.

La mairesse de Nicolet devait d’ailleurs rencontrer le ministre cet après-midi. Lundi soir, en assemblée publique, elle souhaitait présenter au ministre ce que représente le Centre Christ-Roi pour la communauté.

Elle disait se rendre à cette rencontre dans un esprit d’ouverture. «Si ce n’est pas possible comme ça, nous voulons voir comment ça peut l’être. C’est une décision qui a été prise sur des statistiques qui nous désavantagent alors qu’elles auraient dû nous avantager», a-t-elle fait valoir.

Plus de détails à venir

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires