Albertin à la course… jusqu’au ciel

Photo de Sebastien Lacroix
Par Sebastien Lacroix
Albertin à la course… jusqu’au ciel
Albertin Lacourse a raconté la vie sportive de la Rive-Sud dans les pages du Courrier Sud.

HOMMAGE. Le petit monde du sport est en deuil à la suite de l’annonce du décès d’Albertin Lacourse, un homme qui aura été très impliqué dans la vie sportive de Nicolet et de la Rive-Sud.

Il a été bénévole lors de nombreux tournois de baseball et de hockey pour les jeunes, en plus d’agir comme marqueur, annonceur et statisticien pour plusieurs circuits pour adultes, tels que la fast-ball majeure et la ligue intermédiaire de hockey.

Plus récemment, il agissait à titre de marqueur pour les matchs des Sudistes de Nicolet. Il avait d’ailleurs été honoré par la Ligue de baseball rural de la Mauricie (LBRM) pour ses années de service.

Albertin Lacourse a également relaté la vie sportive de la Rive-Sud à travers les pages du Courrier Sud pendant près de deux ans, à la fin des années 1970. Il a notamment signé les chroniques «Albertin à la course», ainsi que «Sports et Potins».

C’est d’ailleurs à la suite de sa visite dans nos anciens bureaux, à Nicolet, à l’occasion du cinquantième anniversaire du journal, que nous avions repris la chronique d’entrefilets qui est publiée occasionnellement dans nos pages.

Albertin était ensuite revenu nous réciter son voyage aux Jeux olympiques de Sotchi, en Russie, d’où il nous avait ramené une épinglette officielle. Il nous avait décrit avec passion les différentes épreuves de haut niveau qu’il avait eu la chance de voir de près.

Bien au fait du riche passé du journal, il n’avait pas manqué non plus de nous rappeler des souvenirs marquants, dont le passage à Nicolet du célèbre receveur des Expos de Montréal, Gary Carter.

Il nous avait également raconté avoir été témoin d’un moment marquant du sport au Québec, soit la défection des frères Anton et Peter Stastny, lui qui était assis tout près de Marcel Aubut dans l’avion!

Jusqu’à tout récemment, il passait encore le journal tous les matins, lui qui était camelot pour Le Nouvelliste, mais il a été foudroyé par la maladie. Il est décédé le 24 février dernier, à l’âge de 71 ans, à la Résidence Saint-Joseph de Nicolet.

La famille accueillera parents et ami(e)s au Centre funéraire J.N. Rousseau & Frère, ce jeudi de 14 h à 17 h et de 19 h à 21 h 30, vendredi, jour des funérailles, à partir de 10 h. Ses funérailles seront célébrées le vendredi 3 mars 2017 en la Cathédrale de Nicolet à 13 h.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires