Pierreville: cinq familles à la rue

Photo de Marie-Ève Veillette
Par Marie-Ève Veillette
Pierreville: cinq familles à la rue
Un incendie a détruit un immeuble à logements situé sur la rue Georges à Pierreville ce jeudi 3 février 2022. (Photo : courtoisie)

PIERREVILLE. Un incendie a détruit un immeuble à logements de la rue Georges à Pierreville ce jeudi (3 février 2022). Cinq familles se retrouvent maintenant à la rue, pour un total de dix sinistrés.

C’est le voisin de l’immeuble qui a alerté les pompiers et qui a évacué les résidents vers 5h25 du matin. Son intervention a fait en sorte qu’aucun blessé n’est à déplorer.

Une vingtaine de pompiers de la Régie d’incendie Pierreville/Saint-François-du-Lac ont été mobilisés sur les lieux pour combattre les flammes. Ils ont obtenu de l’aide de leurs confrères de la Régie du Lac Saint-Pierre. Ils ont quitté les lieux un peu après 13h30.

« Le bâtiment est une perte totale. Il ne reste plus rien. On a terminé le travail avec la pelle mécanique », mentionne le chef de la Régie d’incendie de Pierreville/Saint-François-du-Lac, Richard Desmarais.

Pour le moment, on ignore la cause de l’incendie. « On a des hypothèses. [Ça se précisera] quand l’enquête sera un peu plus avancée », ajoute M. Desmarais.

Au moment d’écrire ces lignes, les sinistrés sont hébergés dans une salle du centre communautaire de Pierreville. La Croix Rouge les prend en charge pour les 72 prochaines heures. Durant cette période, ils seront logés dans un hôtel et obtiendront de l’aide financière pour de la nourriture et des vêtements. Du soutien psychosocial leur est également offert.

« On est sur le téléphone depuis ce matin, indique Lyne Boisvert, directrice générale de la municipalité de Pierreville. C’est très éprouvant. Quand on côtoie les sinistrés, c’est là qu’on comprend vraiment ce qu’ils vivent. »

Les sinistrés sont trois dames vivant seules, un homme et ses trois enfants ainsi qu’un couple et leur enfant.

La municipalité de Pierreville a lancé un appel à la générosité sur Facebook. Elle recueille des vêtements, des meubles et des dons en argent. « Trois des locataires n’avaient pas d’assurance et ont tout perdu », regrette Mme Boisvert.

La municipalité effectue aussi des démarches pour tenter de trouver un logis aux deux ou trois sinistrés qui ont de la difficulté à se reloger. « On est en pénurie de logements [dans le Bas Saint-François]. On a fait des démarches auprès des propriétaires d’immeubles pour savoir s’ils en avait de libres, mais non. »

L’Office municipal de l’habitation de Nicolet a été contacté pour du support. Il effectue à son tour des démarches pour tenter de trouver l’hébergement nécessaire.

Le maire André Descôteaux s’est rendu sur les lieux de l’incendie pour constater les dégâts. «Personne n’aime voir ça. Au moins, il n’y a pas de victime», a-t-il commenté.

Toute personne intéressée à donner aux sinistrés ou à les aider à se reloger est invitée à communiquer avec la municipalité au 450 568-2139. Pour plus de précisions sur les besoins exacts des sinistrés, consultez la page Facebook de la municipalité.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires