Un jam de sous-sol aux grandes ambitions

Photo de Stéphanie Paradis
Par Stéphanie Paradis
Un <i>jam</i> de sous-sol aux grandes ambitions
La formation IN FOES, composée d'Antony Jomphe (batterie), d'Olivier Ricard (guitare, voix), et de Carl Ricard (basse). (Photo : courtoisie)

NICOLET.  Antony Jomphe, Olivier Ricard et son frère, Carl Ricard, n’avaient pas joué de musique ensemble depuis belle lurette. Après des retrouvailles lors d’un jam-session improvisé dans le sous-sol d’Antony, l’enthousiasme des musiciens s’est enflammé et un groupe de musique a pris vie. Deux ans plus tard, le band de rock alternatif lance son premier simple, Neon Walk, sur toutes les plateformes web, et le résultat est loin d’être amateur. IN FOES, né de quelques rencontres informelles, a aujourd’hui l’ambition de se faire connaitre partout dans le monde.

Antony, Carl et Olivier fréquentaient autrefois la même école de musique. Alors que les deux frères étaient au secondaire et qu’Antony était de niveau primaire, ils avaient parfois l’occasion de jouer ensemble. Plusieurs années se sont écoulées avant qu’Antony et Olivier ne se retrouvent, par hasard, à s’entrainer dans le même gym! Il n’en fallut pas plus pour que les deux hommes se donnent rendez-vous dans le sous-sol d’Antony pour renouer avec leur passion commune. « Je suis musicien professionnel, alors j’ai tout l’équipement nécessaire dans mon sous-sol! », lance Antony. Peu de temps après, le frère jumeau d’Olivier, Carl, s’est greffé au duo. Comme Antony jouait déjà de la batterie et Olivier de la guitare, Carl a agrippé une basse, et la magie a aussitôt opéré! « On jouait de reprises de plein de groupes. C’était le fun et ça rentrait au poste! », se réjouit le batteur.

« J’accompagne beaucoup de monde, dont Éric Masson, mais ça faisait des années que je me cherchais un projet à moi. Quand on s’est réuni dans le sous-sol et qu’on s’est mis à jouer, je me suis dit : « Ça y est! C’est avec eux autres que ça va se passer! » », ajoute Antony.

En parallèle, Antony Jomphe étudiait au Conservatoire de musique de Trois-Rivières au niveau universitaire. « Mon ami David Beaudry et moi, on composait plein de pièces ensemble, autant classique, pop que rock, et je me suis dit que je pourrais amalgamer les deux projets! David est donc venu un soir chez nous, en même temps que les gars, pour tenter l’expérience », raconte Antony.

« Ce qui fait qu’IN FOES est ce qu’il est, c’est que chaque membre du band apporte sa propre couleur et sa propre expérience. Pour ma part, j’ai mon bagage du Conservatoire de musique et de musicien professionnel que j’utilise afin que chaque note s’harmonise parfaitement, et je fais tout ça en compagnie de mon ami et collègue David Beaudry. Il est très important pour le band aussi! », plaide Antony.

Carl, diplômé en Communications sociales, est responsable de la gestion des médias sociaux et du site web, alors qu’Olivier détient une maitrise en Arts visuels, lui procurant tous les atouts nécessaires à la création de l’image de marque de la formation. Ce dernier est également le parolier du groupe.

Un lancement en quatre temps

Le résultat de tout le travail accompli dans la dernière année pour IN FOES sera bientôt révélé aux mélomanes. Déjà, le 12 juillet dernier, le groupe lançait son premier simple, Neon Walk, une pièce qui se veut rock, énergique et à la mélodie accrocheuse. « C’est une pièce dynamique et c’est musicalement très complet comme chanson!, estime Antony Jomphe. On voulait une tune qui pouvait rejoindre tout le monde et que tout le monde peut apprendre à apprécier. Je pense que c’est celle-là qui est la plus universelle! »

Trois autres pièces sortiront sous peu, car la formation vient tout juste de terminer d’enregistrer son premier EP. Les membres ont toutefois encore quelques compositions en banque qui n’attendent que de résonner en studio.

Les prochaines pièces à paraitre, bien qu’elles demeurent dans le style qu’incarnent Antony, Carl et Olivier, ont toutes « leur petit quelque chose ». « On s’est étiqueté rock alternatif, mais on est beaucoup plus que ça. La deuxième pièce du EP est plus funky. Ensuite, on va enchainer avec une ballade avant de clore notre lancement avec notre pièce épique, presque musique de film, qui comporte des sonorités d’orchestre symphonique », révèle Antony.

Pour le moment, IN FOES compose activement afin de se produire en show d’ici la fin de l’été ou le début de l’automne, et souhaite ardemment lancer un premier album complet d’ici l’hiver. « On aimerait ça un jour se consacrer à 100% à notre band et vivre de notre musique, souligne Antony. Comme tous les bands, on vise l’international, on vise carrément le tout! On voit grand! », conclut Antony Jomphe.

Il est possible d’entendre le premier simple d’IN FOES sur Spotify et Apple Music, et de visionner la vidéo officielle sur Youtube.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires