Semer de la joie par le chant

Photo de Marie-Ève Veillette
Par Marie-Ève Veillette
Semer de la joie par le chant
La chorale nicolétaine Les Semeurs de Joie fête ses 60 ans. (Photo : (Photo tirée de Facebook))

NICOLET. Six décennies se sont écoulées depuis la fondation de la chorale Les Semeurs de Joie de Nicolet. Jeanne-d’Arc Plourde y chante depuis 45 ans maintenant.

« Je suis entrée dans la chorale parce que j’étais enceinte et que je prenais une année sabbatique. Je m’étais dit que ce serait mon social. On célébrait alors le 15e anniversaire de la chorale », raconte-t-elle. 

Aujourd’hui, elle est la plus ancienne du groupe. Elle a côtoyé de nombreux choristes au fil des ans : « Le nombre de choristes varie d’une année à l’autre. Pendant un bout de temps, on était 25. Un moment donné, on a été 58! Cette année, on est 34 en provenance d’un peu partout : Nicolet, Odanak, Saint-David, Sainte-Monique, Trois-Rivières, Saint-Étienne-des-Grès, Bécancour… On a sept ou huit recrues. Notre dernier concert remonte à décembre 2019. »

C’est évidemment la pandémie qui a freiné les pratiques. « On a repris les répétitions en septembre dernier. On avait hâte de recommencer à chanter. On va présenter un concert extraordinaire pour souligner le 60e anniversaire de la chorale. Ça nous rend très fiers. Je ne connais pas d’autres chorales au Centre-du-Québec qui ont 60 ans! »

C’est à la cathédrale de Nicolet, le 18 décembre à 14h, que le concert aura lieu.  Il sera présenté gratuitement à la population et proposera un répertoire de Noël original.

 Pour l’occasion, la chorale sera accompagnée de cinq musiciens : violoniste, violoncelliste, flûtiste (flûte traversière), pianiste et guitariste (basse). « On réserve des petites surprises vu qu’on renoue avec le public. Ce sera un concert vraiment spécial », confie Mme Plourde, qui précise qu’aucun billet n’est nécessaire pour assister au spectacle. Il suffit d’entrer dans la cathédrale et d’y prendre place.

Un brin d’histoire

La chorale Les Semeurs de Joie est née en 1963, après un concert de l’Alliance chorale canadienne présenté à l’auditorium des Sœurs de l’Assomption. « Des gens du public sont sortis de là emballés et ont proposé de fonder une chorale à Nicolet. Cinq personnes ont alors entrepris de trouver un chef de chœur et des choristes pour chanter avec elles. Le premier chef de chœur a été Roland Rajotte. Il était vendeur d’automobiles à Nicolet », rapporte Jeanne-d’Arc Plourde, aujourd’hui présidente du conseil d’administration de la chorale.

Depuis, six autres chefs de chœur ont succédé à M. Rajotte: Marguerite Hélie, Maurice Hélie, Fernand Grenier, Sr Aline Martin, France Robillard et Lucie Cloutier. Madame Cloutier dirige la chorale depuis plus de sept ans. « Elle est une cheffe de chœur exceptionnelle; très vivante et spéciale », décrit Mme Plourde. « Elle était notre pianiste autrefois. » 

Au fil des ans, les choristes des Semeurs de Joie ont vécu des expériences extraordinaires, souligne également Jeanne d’Arc Plourde: « Au tout début, avec M. Rajotte, les choristes sont allés chanter à Terre des Hommes, lors de l’Expo 67. Ensuite, ils ont chanté à Alma, Baie-Comeau, Longueuil… On a fait des échanges de chorales, avec La Tuque notamment. Les Semeurs de joie ont aussi organisé des rassemblements de chorales à Nicolet, avec la participation d’environ 300 choristes de partout dans la région », énumère Mme Plourde, qui décrit les Semeurs de Joie comme « une belle grande famille ».

Bref, 60 ans, ça se fête, et les choristes espèrent que le public viendra en grand nombre célébrer cet anniversaire avec eux.

Pour en savoir plus sur les Semeurs de joie, on peut consulter le site internet

www.lessemeursdejoie.com.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires