Le Centre Gabrielle-Granger plus accessible et inclusif

Le Courrier Sud | Rédaction

Le Centre Gabrielle-Granger plus accessible et inclusif
Le Centre Gabrielle-Granger de Nicolet. (Photo : (Photo archives - Google maps))

NICOLET. Les rénovations qui ont cours depuis près d’un mois au Centre Gabrielle-Granger de Nicolet tirent à leur fin. Les travaux consistaient à aménager trois toilettes accessibles aux personnes en situation de handicap.

Ce projet est financé en partie par le gouvernement du Canada par le biais du Fonds pour l’accessibilité (69 589$). Il est chapeauté par la Corporation de  développement communautaire (CDC) Nicolet-Yamaska, qui assure la gestion du centre Gabrielle-Granger. L’endroit héberge sept groupes communautaires locataires et est mis à la disposition des 28 autres groupes membres de la CDC pour la tenue d’activités ponctuelles.

Des travaux nécessaires

« Des travaux de rénovation étaient nécessaires pour répondre aux besoins des personnes qui reçoivent des services des organismes, mais aussi à toute la population de Nicolet et des alentours qui peuvent participer à différentes activités sur les lieux », souligne la CDC.

L’extérieur de la bâtisse offrait déjà des rampes afin de faciliter l’entrée dans les locaux, mais les salles de bain n’étaient pas adaptées. De plus, l’édifice étant construit en longueur, il était impératif pour la CDC d’assurer aux personnes avec une limitation, un accès facile et rapide à une toilette sans avoir à parcourir une longue distance, peu importe où on se trouve dans l’édifice. C’est pourquoi les travaux incluaient l’adaptation d’une cabine dans chacune des trois salles de bain du bâtiment.

Une vision orientée vers le développement inclusif

Pour la CDC Nicolet-Yamaska, la réalisation de sa mission doit se faire en s’assurant d’inclure tout le monde. » Rendre nos locaux plus inclusifs sera bénéfique pour les personnes vulnérables ou en situation de handicap, mais aussi pour l’ensemble de la population! Par cette rénovation, les gens, peu importe leur limitation, pourront participer aux activités d’insertion dans la communauté et pourront recevoir l’ensemble des services offerts par nos membres « , explique Annie Gauthier, présidente du conseil d’administration de la CDC Nicolet-Yamaska.

(MEV)

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires