Un vol en planeur pour ses 95 ans

Un vol en planeur pour ses 95 ans
La dame a apprécié son expérience (Photo : gracieuseté)

RÉGIONAL. Thérèse Baril vient de célébrer ses 95 ans (le 26 septembre). La Victoriavilloise a souligné l’événement de belle façon en effectuant, pour l’occasion, un vol à voile (planeur).

C’est sa petite-fille, Esther, qui a eu l’idée de lui offrir ce cadeau qui sort de l’ordinaire. Elle a expliqué que sa grand-mère parlait souvent de vols d’ultraléger qu’elle a effectués avec son fils il y a plusieurs années. Esther souhaitait lui permettre, pour son anniversaire, de retourner faire un tour dans les airs. Pour ce faire, elle a choisi de lui offrir un vol en planeur (moins bruyant que l’ultraléger).

Ainsi, le 30 septembre, elle est allée chercher sa mamie à sa résidence de Victoriaville pour l’amener à un endroit secret. La principale intéressée a suivi sans poser de questions, s’étant vêtue pour une activité extérieure.

Elles se sont rendues à Saint-Liboire, où l’Association de vol à voile Champlain les a accueillies. Rapidement, Mme Baril a été prise en charge pour son envolée, tandis que sa petite-fille demeurait sur la terre ferme pour filmer l’événement. La dame était très enthousiaste à l’idée de voler à nouveau. Elle s’est donc installée dans le planeur. Ce dernier, remorqué par un avion à moteur auquel il est relié par un câble, est largué une fois en altitude et se déplace ensuite propulsé par les courants d’air ascendants avant de se poser au sol.

Mme Baril a expliqué qu’elle avait apprécié le moment de calme dans le planeur, appréciant la vue d’en haut. « Je regardais autour et me laissais aller. Je n’ai pas eu peur du tout », a-t-elle indiqué.

Elle a beaucoup apprécié le geste posé par sa petite-fille pour son anniversaire qui lui a permis de revivre des souvenirs. Elle confie qu’elle a toujours été un peu aventurière, se promenant notamment sur la couverture de la galerie de la maison familiale. Cette sortie inhabituelle s’ajoutera à celles déjà vécues.

La mère de huit enfants est en forme, malgré ses 95 ans. Elle est bien entourée par sa famille et remonte, trois fois par jour, les 48 marches qui mènent de la salle à manger jusqu’à sa chambre de la résidence pour personnes âgées où elle vit. Elle joue aux cartes une fois par semaine, fait des mots cachés, contacte ses enfants avec sa tablette, bref se tient en forme physiquement et mentalement.

Malgré qu’elle ait été atteinte de la COVID-19 en janvier dernier, ce qui a nécessité une hospitalisation, elle s’est rétablie et continue d’être active comme elle le peut. Pendant l’entrevue réalisée par lanouvelle.net, elle ne voulait pas s’asseoir, prétextant ne pas aimer ça.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires