Se donner corps et âme pour la cause des grands brûlés

Photo de Stéphanie Paradis
Par Stéphanie Paradis
Se donner corps et âme pour la cause des grands brûlés
Guy Lemieux a posé pour le calendrier des pompiers 2023. (Photo : courtoisie)

DESCHAILLONS.  Le fameux calendrier des pompiers revient pour l’année 2023, affichant cette fois-ci un visage (et un corps!) de la région. Guy Lemieux, pompier pour la MRC de Bécancour, a finalement acquiescé à la demande de la Fondation des pompiers du Québec pour les grands brûlés et a joué le jeu lors d’un shooting photo au cours de l’été!

Membre du conseil d’administration de la Fondation, Guy a été approché une première fois pour s’afficher dans le calendrier 2023, première invitation qu’il a refusée, se comparant désavantageusement aux autres pompiers posant habituellement. « On les voit les garçons dans le calendrier, et je trouvais que ça n’avait pas de bon sens que j’aille là! », lance le pompier avec humour.

Guy a cependant été approché une seconde fois, parce qu’il manquait des pompiers pour combler les 12 mois de l’année. « J’ai plié, parce que je me suis dit que je le faisais pour la Fondation. On va essayer de faire notre part, alors si ça permet de vendre deux ou trois calendriers de plus, pourquoi pas! », raconte-t-il.

En août dernier, Guy Lemieux s’est donc présenté à sa séance photo, une toute première expérience pour le Deschaillonnais. « On n’était pas habitué à ça! À part des photos de famille à Noël, on n’avait pas fait grand-chose! ».

La séance s’est faite en présence d’une équipe d’une demi-douzaine de personnes : maquilleur, coiffeur, photographe, etc. Il avoue qu’il était un peu nerveux, tout en étant impressionné par le travail accompli par l’équipe sur place.

« Quand on voit le résultat dans le miroir après le maquillage et la coiffure, ça aide à calmer la nervosité! Ensuite, la prise de photos a duré une petite demi-heure. Au début, j’étais un peu mal à l’aise, mais une fois qu’ils te mettent en confiance, on s’amuse un petit peu plus! J’ai juste eu une petite crainte quand j’ai vu le pompier arriver après moi; il était beaucoup plus musclé que moi! Sinon, le reste a bien été! », poursuit Guy en riant.

Avec du recul, Guy Lemieux avoue être agréablement surpris du résultat, d’autant plus qu’au départ, il avait l’impression qu’il ne méritait pas sa place dans le calendrier. « Ils ont réussi à faire quelque chose d’impressionnant avec le produit initial! Tout le monde me dit que c’est retouché, mais non, j’ai l’originale! », assure le pompier.

Et comment a réagi l’entourage de Guy Lemieux? Avec quelques taquineries, raconte-t-il, mais il assure qu’il les reçoit avec le sourire si cela peut permettre de vendre quelques calendriers de plus pour la cause des grands brûlés! Fait cocasse : il avait gardé la surprise à sa conjointe, ne lui révélant la photo que quelques semaines après le fait accompli!

Un pompier animé par le feu de la passion

Guy Lemieux est pompier à temps partiel depuis 30 ans. Alors qu’il était charpentier-menuisier, il fait un retour aux études en 2017 en complétant un AEC en prévention des incendies.

C’est grâce à la marche qu’il a organisée au profit du Défi des pompiers 1200 degrés l’an dernier que la Fondation l’a approché pour qu’il joigne le conseil d’administration. Il faut dire que grâce à sa collecte de fonds, le Service de sécurité incendie régional de la MRC de Bécancour a remis plus de 18 000$ à la Fondation, soit plus de 35% de son objectif global.

« La conjointe de mon frère est une grande brûlée, donc depuis son accident, on est beaucoup plus impliqué ici à la MRC. Mes deux frères sont pompiers aussi! », mentionne Guy Lemieux.

Le calendrier est en prévente sur le site web de la Fondation jusqu’au 7 octobre, au coût de 20$. Il sera ensuite disponible en magasin dès le 1er novembre.

5 à 7 au profit de la Fondation

La microbrasserie Ô Quai des brasseurs, à Bécancour, accueillera une soirée le 27 octobre prochain au profit de la Fondation des pompiers du Québec pour les grands brûlés. L’événement est organisé par Gabriel Beaulieu, pompier de Trois-Rivières ayant également posé pour le calendrier cette année.

Des billets sont en vente en ligne, mais il sera également possible de s’en procurer sur place. Plusieurs prix seront tirés parmi les participants. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires