Le Parc du Patrimoine officiellement accessible

Photo de Marie-Ève Veillette
Par Marie-Ève Veillette
Le Parc du Patrimoine officiellement accessible
Le député fédéral Louis Plamondon, la mairesse de Bécancour Lucie Allard et le président du conseil d'administration de Patrimoine Bécancour, Raymond Cormier. (Photo : (Photo Marie-Eve Veillette))

BÉCANCOUR. Patrimoine Bécancour a inauguré mardi matin le Parc du Patrimoine, situé sur le parterre de l’ancien presbytère de Sainte-Angèle-de-Laval, aux côtés de l’église de ce secteur de la Ville de Bécancour.

Le presbytère appartient à l’organisme depuis 2014. Par ce projet, il souhaitait redonner au terrain son cachet d’antan en y installant une allée fleurie semblable à celle qui s’y trouvait lors de la construction du bâtiment, en 1901.

Patrimoine Bécancour y a ajouté une fonction plus communautaire en y installant des tables et des bancs accessibles au public. Il souhaite que la population s’approprie l’endroit et qu’il devienne ainsi un lieu d’échanges prisé.

Cinq panneaux d’interprétation agrémentent le site. Ils rappellent l’importance et la particularité du noyau religieux de Sainte-Angèle-de-Laval, l’un des rares ayant encore tous ses éléments originels : église, presbytère, grange à dime, cimetière ceinturé, couvent et même une statue du Christ-Roi.

« Nous avons reçu en 2019 un don de 4000$ pour embellir le presbytère. Avant, il y avait de la pelouse partout. Nous avons fait appel aux étudiants et aux professeurs de l’École d’agriculture de Nicolet pour les plans et en avons reçu une dizaine. Nous avons opté pour une allée ressemblant à une croix », raconte Raymond Cormier, de Patrimoine Bécancour.

La réalisation du projet a coûté 72 000$ et inclut la rénovation de la galerie avant du presbytère. Plusieurs personnes et organismes ont participé au financement, soit la Ville de Bécancour, le Programme Nouveaux Horizons, la MRC de Bécancour, le Fonds région et ruralité du MAMH, ainsi que des dons privés et des bénévoles (pour la coordination du projet).

Campagne de sociofinancement: 10 000$ à recueillir

Maintenant que la devanture est terminée, Patrimoine Bécancour est en démarches pour finaliser la réfection de la galerie du presbytère sur les côtés Est et Nord. Celle-ci doit absolument se faire en 2022 pour empêcher une détérioration définitive et très coûteuse de plusieurs éléments.

Pour boucler le financement de ce projet, l’organisme vient d’amorcer une campagne de sociofinancement via la plateforme La Ruche Centre-du-Québec. Il souhaite recueillir les 10 000$ manquants aux 29 000$ nécessaires pour réaliser les travaux.

« Nous avons reçu 11 400$ de la Ville et 1000$ du député Donal Martel. De notre côté, nous avons un budget de 7000$. Nous comptons sur la générosité des gens pour atteindre notre objectif », partage M. Cormier.

La campagne dure jusqu’au 30 septembre. Au moment d’écrire ces lignes, près de 30% de l’objectif de 10 000$ est atteint.

Raymond Cormier souligne que les donateurs recevront des reçus fiscaux selon certaines modalités légales. « Nous offrons aussi des contreparties aux contributeurs, comme des services de généalogie, des certificats-cadeaux et de la visibilité », dit-il. Tous les détails du plan sont disponibles sur le site www.laruchequebec.com/patrimoinebecancour.

 La mairesse Lucie Allard a félicité l’équipe de Patrimoine Bécancour pour l’initiative et pour « l’espace magnifique » créé à l’avant du bâtiment. Elle invite les citoyens « à contribuer généreusement à la campagne ».

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires